Alexandre a aimé…


Marguerite Duras et l’illusion coloniale | ARTE


‘Un barrage contre la Pacifique’                     
 1950

Un documentaire implacable et très réussi ! 💐💐💐💐💐

Année : 2020

Durée : 0:52:26

Marguerite Duras parlant, dans un entretien en 1985, des années 2000 :

“Je crois que l’homme sera  littéralement noyé dans l’information ; dans une information constante sur son corps, sur son devenir corporel, sur sa santé, sur sa vie familiale, sur son salaire, sur son loisir.
Ce n’est pas loin du cauchemar. Il n’y aura plus personne pour lire. Ils verront de la télévision. On aura des postes partout, dans la cuisine, dans les water-closets, dans le bureau, dans les rues. On ne voyagera plus, ce ne sera plus la peine de voyager. Quand on peut faire le tour du monde en 8 jours ou 15 jours, pourquoi le faire. Dans le voyage, il y a le temps du voyage. Ce n’est pas voir vite. C’est voir et vivre en même temps. Vivre du voyage, ce ne sera plus possible. Il restera la mer quand même, les océans et puis la lecture. Les gens vont re-découvrir ça. Un homme, un jour, lira et puis tout recommencera.”

Intervenants :

Marguerite Duras
(1914-1996)
Femme de lettresScénariste et réalisatrice 

Bernard Pivot
(1935-….)
Journaliste et écrivain 

Ann Laura Stoler
(1949-….)
Anthropologue 

Françoise Vergès
(1952-….)
Politologue
(Nièce de Jacques Vergès)

Alain Ruscio
(1947-….)
Historien

Boulomsouk Svadphalphane
Scénariste, réalisatrice, productrice, photographe

Tags: , , , , , ,

One Response to “Alexandre a aimé…”

  1. Antoine Wasserfallen 7 octobre 2021 at 07:23 #

    Bonne piqûre de rappel Alexandre (l’image est de circonstance sur le fond comme sur la forme) ! Actuellement il faut avoir l’esprit solidement ancré (encré de lectures et de timbres d’anciens passeports ?) pour résister à tout ce ‘bruit’ ambiant et la vitesse de l’information et des déplacements. On constate autour de nous d’ailleurs que pas mal d’esprits se perdent et ne savent plus s’orienter. Babel revient, troublant le sens, malgré des traductions (désormais automatiques) inutiles.

    Qui sont les modèles philosophiques dans cette glu contemporaine ? En tout cas pas les ‘post-modernes’. Des pistes de réponses sont recherchées, peut-être avec des esprits comme toi ou la Méduse ?

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.