Par le petit bout de la lorgnette – Les bas-fonds de Michel Simon


PAR SANTO CAPPON

Michel Simon possédait un appartement à la rue Beauregard, à deux pas de la rue Saint-Denis. Le quartier chaud, c’était son affaire, au dedans comme au dehors. A fréquenter les milieux interlopes, il connut des êtres qui, comme lui, ressentaient le besoin de se frotter à ce monde-là.

Très occupé par son métier d’acteur, il devait souvent s’absenter. A la fin de l’année 1948, il se trouva à Bruxelles, logeant au Grand-Hôtel. C’est là qu’il reçut une lettre étonnante, adressée à lui depuis Paris le 5 décembre 1948 par un compagnon de débauche incarnant la rugosité de certains bas-fonds. A noter que ce document est inédit, et que j’ai pu le récupérer à la source, juste après la mort de Michel Simon :

Texte reproduit fidèlement, avec toutes ses fautes d’orthographe :

Excuse ma lettre d’hier, je bandait trop en l’envoyant.

Mon vieux pote,

Je prent lavion dans deux heure.  avant de quittait paname je veut te demandait de ne pas laissait seule notre femme.

noubli pas que cest une mome et quon doit s’ocupait delle.  garde la avec toi ou emmene la ou tu ira. cest pas possible quon la perde par des connerie quon regrette tout les deux.  fait bien gaffe avec son nouveau mec qui la gate bien et qui laime pas si bien que nous, mais il a la jeunesse pour lui.  prent la en belgique et en suisse apres. cest ton vieux pote qui te demande ca. je te sere les pogne.  a bientot mon pote.

Ton vieux copain

Se partager une femme, ça crée des liens …

Collection Santo Cappon

Tags: , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.