Le Clown, le Clone et l’Autruche


Dans les coulisses du Palais des Chimères, le comédien se prépare. Dans quelques minutes il entrera en scène. Les médias du monde entier attendent la suite du feuilleton qui n’en est pas un. Pour lui, il s’agit d’un match d’improvisation. Nul besoin pour l’artiste de répéter son texte, il est l’incarnation de son personnage. Il ne joue pas, il est, tout simplement.

Son interlocuteur, le Clone est un stratège. Il s’applique à lui donner la réplique à coups de missiles dévastateurs. Voilà des années qu’il peaufine son rôle, ses répliques de manières froides et déterminées. C’est un jusqu’au-boutiste.

Dans cette pièce morbide au scénario catastrophe qui se déroule sous nos yeux, il y a un troisième larron, l’Autruche. La tête enfouie dans le sable, elle répète inlassablement d’une voix froide, métallique, déshumanisée: «nous ne pouvons pas intervenir!». Par ailleurs, il est vrai que les spectateurs n’ont aucun rôle à jouer, sinon que de regarder passivement ce film d’horreur.

Alors que le Clone est assis dans son bureau présidentiel à Moscou. L’autre, le Clown a choisi le Palais des Chimères. Le Clone porte un costume classique, un sombre trois-pièces, adopte une attitude et un ton menaçant face aux caméras. L’autre a enfilé un simple T-shirt kaki, il est dans le rôle d’un combattant, d’un résistant face à la menace grandissante. Le comédien nargue le président, il n’hésite pas à lui faire un petit clin d’œil à la fin d’une de ses tirades.

Jusqu’où iront-ils? Le monde entier retient son souffle. Le chef du Kremlin menace et n’hésite pas, en attendant, à faire feu sur tout ce qui bouge. Mais le comédien et sa troupe ukrainienne résistent. Le public fait des paris. Qui l’emportera? Il mise sur la résistance du Clown, l’encourage.

Et pendant ce temps-là, assis confortablement dans leurs fauteuils, les spectateurs suivent de manière assidue les épisodes de cette pièce macabre filmée en direct. L’audience des chaînes d’infos monte. Les prix du pétrole et du gaz aussi. C’est fou!

Emilie Salamin-Amar

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.