Alexandre a aimé…


Durée : 1:36:37

Rolf Liebermann (1910-1999)

Compositeur

Intendant de l’Opéra d’État de Hambourg 1959-1972, 1985-1988

Administrateur de l’Opéra de Paris, 1973-1980

Cet opéra a été créé, à Bâle, en 1952.

Il a  été, à nouveau, mis en scène au Théâtre de Bonn en octobre 2021.

Il est chanté en allemand et en français. 

Sous-titres disponibles en anglais et en allemand

Cette diffusion qui a eu lieu le 27 mai 2022, à 19:00, sur Operavision, est disponible sur ce site jusqu’au 27 novembre 2022.

Cette ‘recréation’, après plusieurs décennies, vient bien à propos. 

Quand deux êtres s’aiment FORT, leur amour ‘renverse’ TOUT sur son passage et fait fi des plus extrêmes dangers !

Les identités, les frontières, la volonté de puissance et de possession ; l’obsession de la conquête de territoires et la guerre SANS MERCI pour y parvenir deviennent des ABSURDITÉS.

Souvenons-nous de ces deux ‘héros emblématiques’ de la guerre des Balkans – « les amants de Sarajevo », Bosko le Serbe et Admira la Musulmane, s’aimant depuis huit ans -, voulant quitter LA BARBARIE jusqu’à braver la furie assassine de ces psychopathes que l’on désigne sous le terme de sniper ; et qui ont été, comme tant d’autres civils, LÂCHEMENT et GRATUITEMENT visés, avec un fusil à lunettes, et tués sur l’avenue principale de Sarajevo le 19 mai 1993 – dénommée « allée des snipers » -, lors de son siège par l’armée de la République serbe de Bosnie.

Et, LE COMBLE DE L’ IGNOMINIE, fut filmée et montrée sur nos écrans de télévision, dans ce souci paroxystique d’exhibitionisme et de voyeurisme, toute L’ABJECTION de la ‘scène’, où cette femme tente, désespérément, de rejoindre son ami déjà mort.

Ce jour-là, j’ai éprouvé un  dégoût SANS BORNE et une AVERSION, qui dure toujours,  pour les ‘reportages’ de guerre filmés, lesquels, c’est mon intime conviction, ne résolvent, EN RIEN, les conflits !

Les faiseurs de guerre, fondamentalement, NE S’AIMENT PAS et HAÏSSENT leurs ‘semblables’ ; surtout ceux qui s’aiment à la folie !

Pour raviver les détails oubliés ce sombre souvenir, je fais référence à l’article de Hugueux Vincent, du 23 décembre 1993, paru dans « L’Express ».

Tags: , ,

3 Responses to “Alexandre a aimé…”

  1. Rochat Marie-Françoise 13 juin 2022 at 09:17 #

    Oui et savez vous que Rolf Liebermann, dans les années 60 a dirigé le festival international à Lausanne.
    Au collège de l’Elysée, pendant tout le mois de juin, le jour qui précédait le spectacle des plus grandes troupes d’opéra , nous pouvions, pour 5 francs, acheter les plus belles places du théâtre du Palais de Beaulieu, devant la scène. J’ai ainsi pu assister à des dizaines de spectacles des troupes des plus grands opéras d’Europe. C’était Rolf Liebermann à qui nous devions tous cet immense bonheur. C’est lui qui nous a fait connaître l’opéra.

    • Geneviève Delaunay 13 juin 2022 at 10:46 #

      Madame Marie-Françoise Rochat, je suis d’accord avec vous et j’aime aussi cet opéra de Rolf Liebermann, bien de son temps. Et j’ignorais que cet opéra grandiose avait eu lieu à Lausanne, au Palais de Beaulieu !

    • Alexandre Bidaud 13 juin 2022 at 13:12 #

      Chère Madame,

      Au risque de vous décevoir – rendons à César ce qui lui appartient -, c’est Manuel Roth qui a créé, en 1955, le Festival International de Lausanne et qui l’a dirigé jusqu’en 1984.

      Bien à vous

      Alexandre Bidaud

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.