Quand la population se souleva contre un projet ferroviaire sur la « montagne sacrée » des Vaudois


Les Alpes vaudoises connaissent à la Belle Epoque un développement touristique intense. Ce développement est accompagné et parfois précédé par la construction de nouvelles lignes de chemin de fer. Si certaines lignes ont une double vocation utilitaire et touristique, d’autres projets n’ont d’autres buts que touristiques et spéculatifs.

Parmi ces « folies ferroviaires » du début du XXe siècle se trouve le projet d’une ligne reliant La Barboleuse au sommet des Diablerets par le val de Cergnement, Solalex et Anzeinde (la dernière partie aurait été à crémaillère). Face aux dangers d’une atteinte irrémédiable au paysage et à l’environnement, le projet suscite une levée de boucliers des défenseurs de la nature parmi lesquels le Club alpin suisse, le Heimatschutz et de nombreux citoyens. Des pétitions sont adressées aux autorités pour dénoncer une profanation de la « montagne sacrée » des Vaudois

Parmi les opposants, se trouvent les descendants de Caroline et Juste Olivier. Ainsi, la fille du couple de poètes, Thérèse Olivier-Bertrand, prendra publiquement la parole contre ce projet : « Comme propriétaire d’un pâturage et d’un chalet en Cergnemin-sur-Gryon, et comme fille de Juste Olivier, qui eût dans certainement protesté contre un chemin de fer dans notre vallée, je prends la liberté de vous adresser ma protestation contre le projet de voie ferrée Gryon-Diablerets, dont le besoin ne se pas sentir, et qui enlèverait à la région tout son caractère ».

Les oppositions tant locales que nationales ainsi que le début de la Première guerre mondiale auront raison de ce projet en 1914.

David Auberson, historien

Sources : Feuille d’Avis d’Aigle du 11 janvier 1911 / BCUL Fonds Olivier (images)

Le site de Cergnement a été retenu par la Division Monuments et sites de l’Etat de Vaud pour figurer sur la liste des sites ouverts au public à l’occasion des 28èmes Journées européennes du Patrimoine les 10 et 11 septembre prochains. Au programme: visite du chalet des poètes Caroline et Juste Olivier; conférence-lecture et dédicaces de Marc Voltenauer et Benjamin Amiguet.

Tags: , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.