Tribune libre – Le pays qui n’aime pas les femmes


Alors que l’Europe se fait peur avec les menaces de Poutine et crie au fascisme du côté de l’Italie, il y a un combat beaucoup plus courageux qui se mène en Iran : celui des femmes qui refusent de se transformer en « ombres » sur lequel l’homme à tout pouvoir. Ni la presse, ni les gouvernements, ni les mouvements féministes n’ont rien dit, ou si peu. Après deux semaines de combat dans les rues des grandes villes en Iran, la chape de plomb faite d’emprisonnements, de tortures et de meurtres, retombe sur ces femmes. 

Une des manifestantes: « Il est possible que cette fois aussi cela échoue. Il est possible qu’ils arrêtent encore et encore des gens, fassent peur aux jeunes dans les rues en tirant sur nous à balles réelles. Tout cela se passe maintenant. Mais la seule chose que je peux vous dire, c’est qu’on garde l’espoir. »

Ce régime gore qui dirige depuis plus de 40 ans l’Iran étend ses griffes à travers les bas-fonds de pays et régions en faillite comme le Liban, l’Irak, La Syrie, le Yémen, Gaza. Il réussit à faire taire par le chantage atomique et de futures promesses de business, les « Biden » des États-Unis, les « Guterres » de l’ONU et les « Von der Leyen » de l’Europe, cette Europe bruxelloise toujours si prompte à fustiger et mettre sous embargos des démocraties qui ne défendent légitimement que leurs intérêts de pays démocratiques.

Pourtant, malgré ce silence, ces iraniennes protestent au péril de leur vie. Je suis certain qu’à force d’espoir, de volonté et de courage elles réussiront, avec une grande partie de la jeunesse, à faire tomber ce régime dans les poubelles de l’histoire.

André Stümpges, Lausanne

Tags:

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.