Alexandre a aimé…


La réouverture du Musée des Beaux-Arts d’Anvers, un ratage désolant – La Tribune de l’Art

Exemples à l’appui, le dialogue inventé qui suit la critique est jubilatoire 💐💐💐💐💐 !

Celui-ci m’inspire la réflexion suivante :

La tendance générale, depuis un certain temps déjà, ne devrais-je pas dire ‘le trend’ – il y a toujours, bien sûr,  de magnifiques exceptions -, est de vouloir plaire à tout un chacun …, de saupoudrer, un zeste par-ci, un zeste par-là ; et, surtout, de ne pas fatiguer les neurones des visiteurs, en étant le moins didactique possible ; de peur d’être ou de croire être inaccessible et assimilé – selon L’HÉGÉMONIE  des réseaux ‘sociaux’, contributeurs AFFAMÉS et combien souvent ORIENTÉS ! de l’appauvrissement général des savoirs – à ‘une élite’ FORCÉMENT !!! cultivée.

Encore une fois, la tendance ‘universel’, dans de nombreux domaines, n’est plus d’exiger l’excellence – mais DE S’ADAPTER à LA BAISSE DE NIVEAU GÉNÉRAL !

La remise en question des acquis peut s’avérer légitime, mais non cet opportunisme de commande visant la simple quiétude face aux eventuelles critiques, souvent infondées !

Faire CONSOMMER pour se CONSUMER 

plutôt QU’EXIGER pour SAVOIR et ÊTRE !

Vous allez me rétorquer : ce n’est pas d’aujourd’hui ; certes, mais, indubitablement, ce qui s’avère nouveau est l’aisance avec laquelle la médiocrité s’immisce tel un chancre des plus nocifs dans tous les interstices imaginables.

Les savoirs connus, ceux VOLONTAIREMENT méconnus OU enfouis ne se sont jamais autant offerts à nous tous qu’aujourd’hui !

Ils ‘n’attendent’ qu’une chose : qu’une indéfectible curiosité s’empare de chacun d’entre nous tous afin d’augmenter nos connaissances pour contrer L’OBSCURANTISME qui est en train de fondre sur ce village global – bientôt ‘sans aspérités’ mais non sans conflits -, qu’est devenue notre planète.

Tags:

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.