Tribune libre – Mondial qatari, Genève renonce à une fan zone, ouf ou bof?


La pétition que nous avions lancée pour que la Ville de Genève renonce à organiser, ou faire organiser, une fan zone du Mondial qatari de football avait recueilli un millier de signatures quand nous apprîmes que la société mandatée pour cette organisation y renonçait. Nous aurions dû sauter de joie… eh bien non… Sans doute cette annulation est-elle bienvenue mais elle n’est pas le fait de la Ville à qui nous la demandions, elle est le fait d’une société privée qui essuie les plâtres de la pusillanimité municipale. Il n’y aura donc pas de fan zone du Mondial qatari à Genève. Les comptables seront contents, les militants moins : la Ville a économisé 20’000 balles (c’était ce que le Conseil municipal lui avait accordé pour informer le public de la Fan Zone que le Mondial qatari est une saloperie), elle n’a pas économisé le ridicule d’avoir été incapable de prendre ses responsabilités en décidant elle-même de renoncer à ce à quoi NEPSA a décidé toute seule de renoncer.

L’épisode de la fan zone genevoise du Mondial qatari devrait nous inciter à réfléchir sur la pratique consistant pour une Municipalité à sous-traiter l’usage de son espace public à des sociétés privées pour des manifestations de ce genre, et, cette réflexion faite, de déposer au Conseil municipal une proposition de renoncer à cette sous-traitance. Dans le communiqué annonçant son renoncement à organiser la fan zone, la société NEPSA qui devait l’organiser explique que «la polémique genevoise a fait fuir une grande partie des exploitants et la quasi totalité des annonceurs, rendant l’exploitation de ce lieu, qui se voulait convivial et festif, impossible». Ce que NEPSA nomme «polémique», c’est ce que nous nommons, nous «débat». Un débat nourri de deux propositions dont nous pûmes craindre qu’elles fussent concurrentes mais qui, finalement, se sont additionnées : la proposition des Verts et du PS de faire, dans la fan zone, une information sur la réalité du Qatar et de son Mondial, en supposant que le public de la fan zone ait besoin d’une telle information et envie de la recevoir, et notre propre proposition de renoncer purement et simplement à la fan zone. Les deux propositions étaient porteuses de la même critique de l’opération qatarie et, implicitement pour la première, explicitement pour la deuxième, de sa légitimation par une Ville qui se veut le symbole des droits humains. De ce point de vue (le nôtre), NEPSA a parfaitement raison d’évoquer «le dégât d’image» pour elle-même et «pour la Ville de Genève et pour l’Etat de Genève» qui eût découlé du maintien de la fan zone.

Et puis, rassurez-vous, les fans des fan zones: non seulement il en est prévue une à Genève pour l’Euro, qui aura lieu en Allemagne en 2024, mais on peut toujours envisager à Palexpo une fan zone du «Geneva International Motor Show», le nouveau nom du Salon de l’auto de Genève, puisqu’il va se tenir à Doha. Au Qatar, donc… 

Pascal Holenweg, Conseiller municipal, Genève

Dessin: Stephff

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.