Médusément vôtre – Nemo, Broulis, AstraZeneca, Unige, Schiller


Une intense campagne de com’ a porté ses fruits: Nemo Mettler a gagné le concours Eurovision de la chanson 2024 à Malmö. L’artiste “non binaire”, pour utiliser le terme générique médiatiquement correct, offre à la Suisse sa troisième couronne depuis les débuts de la compétition, il y a 68 ans. Lys Assia et Céline Dion l’avaient devancé, la première en 1956, l’année de la révolution en Hongrie, la deuxième en 1988, 18 mois avant la chute du Mur de Berlin. Deux périodes charnières pour le Vieux continent. Que nous réservent 2024 et 2025, vu que la Suisse l’emporte à nouveau? La sécurité absolue n’existe pas mais, quoi qu’il arrive, la Suisse en tant que lieu d’accueil des prochaines joutes, offre à coup sûr davantage de garanties que l’Ukraine, Israël et même la France, autant de pays dont les candidats pouvaient prétendre à la victoire à Malmö. Cela pour dire que des considérations politiques n’ont peut-être pas été étrangères à la décision de placer Nemo sur la première marche du podium.

♦️

Valérie Dittli, ministre des finances vaudoise dans “24 Heures” du 10 mai 2024: “Il me tient à coeur de présenter les comptes de manière transparente”. Question du quotidien: “Selon vous, les finances vaudoises manquaient de transparence?”. “Je n’ai pas à commenter ce qui était fait sous l’ancien gouvernement. Je choisis la transparence parce que c’est l’argent du contribuable que l’on gère”. Au pigeonnier du Conseil des Etats, son prédécesseur Pascal Broulis doit avoir les oreilles qui sifflent. Malheureusement cette fois son collègue Maillard ne lui est d’aucun secours. Il n’est pas un spécialiste des acouphènes.

♦️

Victimes de thrombose, 51 personnes déposent plainte au Royaume-Uni contre AstraZeneca. Selon elles, l’injection développée contre le Covid par le groupe pharmaceutique britannique est responsable de leur maladie. AstraZeneca n’a pas attendu une décision de justice. Le laboratoire a retiré son vaccin du marché, non sans affirmer qu’il a permis de sauver 6,5 millions de vies. 6,5 millions? AstraZeneca fait-il bien ses calculs? En janvier dernier, l’OMS déclarait: “au moins 1,4 million de vies ont été sauvées en Europe grâce aux vaccins COVID-19”, tous fabricants confondus. C’est quatre fois moins que le chiffre des “miracles” revendiqués à lui tout seul par AstraZeneca…

♦️

Audrey Leuba doit se demander dans quel guêpier elle est tombée. En 2023, cette avocate neuchâteloise devient la première femme à être élue au poste de rectrice de l’Université de Genève. Sa nomination suit une période agitée qui a vu la candidature d’un académicien québécois refusée par le gouvernement genevois. Audrey Leuba invente un slogan réunificateur “Repenser le vivre ensemble”, allusion aux dégâts humains causés par le Covid au temps du confinement. Mais un mois à peine son entrée en fonction la voilà qui se ramasse de plein fouet les effets secondaires du conflit au Proche-Orient. Invitée à s’exprimer devant les militants pro-palestiniens qui occupent l’Unige, Audrey Leuba a décliné la proposition, provoquant l’ire des manifestants. Elle a vraisemblablement compris mieux que d’autres le sens véritable et lourd de signification du cri de ralliement “Free Palestine” affiché sur les banderoles des pieux protestataires. Littéralement: Du Jourdain à la mer, Israël dehors!

♦️

“L’écho Magazine” consacre son numéro du 9 mai 2024 à la Russie dans la perspective de sa relation avec l’Occident. L’éditorial du rédacteur en chef Jérôme Favre éclaire de manière apaisante deux interviews remarquables, l’une de la chercheuse genevoise Geneviève Piron, l’autre de l’anthropologue Emmanuel Todd, auteur de l’essai “La défaite de l’Occident” chez Gallimard. Ecoutez Todd: “Tout est possible avec le nihilisme qui guide Washington et ses affidés occidentaux. Y compris le néant. L’affaire ukrainienne finira mal. Ce qui suivra sera pire. D’un trou noir peuvent surgir de terribles violences”. Mais où sont passés les pacifistes? Les non-violents qui lors de la guerre du Vietnam prenaient Schiller au mot. Le poète qui disait: “La paix est rarement refusée aux pacifiques”.

Christian Campiche

Friedrich Schiller (1759-1805)

Tags: , , , , , , , , , ,

Un commentaire à “Médusément vôtre – Nemo, Broulis, AstraZeneca, Unige, Schiller”

  1. Yves Ecoffey 13 mai 2024 at 06:50 #

    “La paix est rarement refusée aux pacifiques” mais de l’accepter sans entrer en matière?

Laisser un commentaire

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.