Médusément vôtre – Saint-Prex, Eurovision, Vibiscum, mer de Weddell, Gaza


L’historique Verrerie de Saint-Prex ferme ses portes. Mais son destin n’est pas unique. “D’autres sites européens subissent la guerre du gaz déclenchée en 2022 par la Russie”, écrit la presse Tamedia. Moscou responsable de l’envol des prix de l’or gris? C’est nouveau, ça! Si le robinet du gaz russe s’est tari, ne serait-ce pas plutôt en raison de l’embargo décrété par les pays occidentaux suite au conflit en Ukraine? La Russie n’aurait jamais scié la branche sur laquelle elle était assise, pardi!

♦️

Alors que Genève s’abat comme l’aigle sur la victoire de Nemo à Malmö pour annoncer sa candidature à l’organisation du prochain Concours Eurovision de la chanson, Lausanne ne s’est pas tâtée longtemps. “La possible candidature de la Ville de Lausanne pour le concours de l’Eurovision doit être évaluée par l’ensemble du corps exécutif. Il est donc pour l’heure trop tôt de notre côté pour vous donner une réponse”, nous répondait dans un premier temps Amélie Nappey-Barrail, responsable du bureau de la communication de la Ville de Lausanne. L’évaluation de la candidature a été pour le moins rapide. ll n’a pas fallu plus de quelques heures pour que la capitale olympique déclare se retirer de la course. Un bref balayage oculaire du chantier de la gare, en état de mort cérébrale, a dû convaincre les édiles de l’inanité d’une candidature.

Le mythique stade de la Pontaise n’entrera pas en lice mais il aurait été à la taille de l’Eurovision de la chanson. Samedi 18 mai 2024, il a en tout cas porté chance à son équipe historique, le Lausanne-Sport. Venu batailler contre le Stade Lausanne Ouchy, locataire temporaire de la Pontaise depuis la construction de la Tuillière, son nouvel antre, le Lausanne-Sport a gagné le derby 4-0, assurant ainsi son maintien dans l’élite du football helvétique. Photo DR.

♦️

La faillite du festival Vibiscum illustre une nouvelle fois la dramatique compétition entre Vevey et Montreux. Ces deux villes voisines n’ont rien pour s’entendre. Cette fois c’est la première qui fait les frais de la mégalomanie des organisateurs d’une manifestation capitalisant sur le travail de gentils bénévoles et d’un aimable public qui paie sa place sans être remboursé après l’annulation à la dernière minute des prestations de rappeurs aux déhanchements démultipliés sur les réseaux sociaux. Pendant ce temps, Montreux surfe sur le succès de la manifestation créée il y a un demi-siècle par le regretté Claude Nobs. “Vibiscum est la chronique d’une débâcle annoncée”, commente dans les journaux l’organisateur d’événements musicaux Michael Drieberg. Lequel griffe au passage la municipalité de Vevey, bien trop complaisante face au budget vertigineux et exponentiel de Vibiscum. Une municipalité dont le syndic Ivan Luccarini est issu pourtant du mouvement décroissant.

♦️

Au large de l’Antarctique l’est une étendue glacée, la mer de Weddell, patrie de la deuxième plus importante colonie de manchots empereurs au monde. Mais cette espèce menacée par la fonte de son habitat n’est plus ce qui intéresse les nations conquérantes depuis que des scientifiques russes auraient découvert une immense réserve de pétrole dans ladite mer de Weddell. Où il se confirme que le réchauffement climatique n’a pas que des inconvénients. Il pourrait même rendre service à l’industrie pétrolière qui verrait ainsi la durée de vie de la source de son approvisionnement se prolonger de manière inespérée. En d’autres termes, le pic pétrolier, il faudra attendre! La paix universelle aussi: en regard des conflits potentiels qu’engendre le contrôle des matières premières en territoire maritime, les guerres d’Ukraine et de Palestine ne constitueraient que des amuse-gueule.

♦️

En menant son opération militaire le 7 octobre 2023, le Hamas a “donné des prétextes” à Israël pour attaquer Gaza. La pique n’émane pas d’un dirigeant israélien mais du président de l’Autorité palestinienne et leader du mouvement Fatah fondé par Yasser Arafat, Mahmoud Abbas. Le “Nouvel Obs”, bizarrement l’un des seuls médias à relayer cette dépêche de l’AFP, relève que le reproche a été formulé le 16 mai à Manama lors d’une “conférence internationale de paix” organisée par le roi du Bahreïn. Sur les campus, les étudiants arborant des keffiehs l’ont échappé belle. Vous imaginez l’ambiance si la nouvelle d’une dissension entre leurs mentors était tombée alors qu’ils occupaient le campus? Pas génial en termes de com’. Non, décidément, mieux valait qu’ils ne le sussent pas!

Christian Campiche

Tags: , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.