Le voyagiste FTI dans la tourmente


La maison mère du voyagiste  FTI Touristik  vient de déposer son bilan.

La filiale suisse du voyagiste allemand, FTI AG, qui est considérée comme le 5ème voyagiste suisse est financièrement indépendante de sa maison-mère et n’est pas (encore) en faillite.

 Une situation compliquée

Dans la brochure de voyages de FTI Suisse diffusée aux agences de voyages détaillantes suisses, figurent des forfaits comprenant des hôtels fournis par FTI Allemagne. Cela signifie que, sur son lieu de séjour, le visiteur a de grandes chances que l’hôtelier qui n’a pas été payé par FTI Allemagne (probablement depuis plusieurs mois) réclame à nouveau le paiement du séjour lors du check-out,

 Conseil de la FSV

Ce n’est évidemment pas au client de faire les frais de cette mésaventure. La FSV (Fédération Suisse du Voyage) recommande aux vacanciers de faire annuler leur voyage au plus vite et de se faire rembourser les frais encourus (acompte, voire paiement total.) auprès de leur agence de voyages. Les personnes qui seraient déjà sur leur lieu de vacances  n’auront guère de choix que de payer une seconde fois leur séjour et devront  faire, a le retour, une demande de remboursement  auprès de l’agence à laquelle ils ont acheté leur forfait.

Gérard Blanc / Je pars

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.