Christian Campiche

Christian Campiche (photo Jean-Claude Péclet) est un journaliste, essayiste, romancier et musicien suisse né en 1948 à Budapest de père suisse et mère hongroise. Ecole française à Lisbonne, Paris, Caracas. Baccalauréat commercial au Collège St-Michel à Fribourg (1968). Licence ès Sciences politiques à l’Université de Genève (1973). 

 

Journaliste

Christian Campiche travaille d’abord à la rédaction du « Mois » de la Société de Banque Suisse (1973-1974) puis à l’Administration fédérale des finances à Berne (1974-1978) avant d’entamer une carrière de journaliste, d’abord comme rédacteur de « L’écho des Suisses de l’étranger » (1978-1980), puis au « Journal d’Yverdon » (1978-1980). En 1980, il est engagé par l’Agence télégraphique suisse et envoyé en tant que correspondant à Lugano et en Italie septentrionale où il est chargé de créer un réseau d’informations économiques.

Dès 1989, il participe au lancement du magazine « Bilan » dont il devient le rédacteur en chef adjoint. De 1995 à 1996, il occupe la même fonction au quotidien « L’Agefi  »à Lausanne. Puis le « Journal de Genève et Gazette de Lausanne » lui confie la direction de la rubrique économique (1996-1998).

Chef de la rubrique économique de « La Liberté » entre 2000 et 2007, il lance en 2007 «La Lettre hebdomadaire du Journal de Genève et Gazette de Lausanne», puis, en 2009, « EDITO+KLARTEXT », le magazine suisse des médias dont il est le corédacteur en chef de 2009 à 2013. Depuis 2014, il siège au Comité éditorial d’ “Edito”.

Il crée, en 2003, le site www.radeaudelameduse.ch – économie, santé, environnement, boussoles pour un monde à la dérive,  devenu www.lameduse.ch en 2010. infoméduse est l’émanation de ces deux titres.

D’octobre 2013 à avril 2017, il a tenu la chronique Finance dans l’hebdomadaire genevois “GHI“. Il a aussi collaboré aux magazines “Suisses dans le monde”, “Construire”, “CultureEnjeu“, Sept.info. Ses chroniques pour infoméduse sont reprises régulièrement sur le site valaisan 1dex.ch ainsi que par le pure-player alémanique Journal21

Membre du comité de parrainage de Lobbywatch, cofondateur (2005) de l’association info-en-danger, ex-membre du Conseil de fondation du Conseil suisse de la presse (2011-2017), Président honoraire de la Presse Emblème Campagne (PEC), Christian Campiche a siégé de 2005 à 2019 au Comité central d’impressum, plus grande organisation professionnelle de journalistes de Suisse. Il en a été le vice-président de 2007 à 2014 et le président de 2015 à 2019.

 

Essayiste et romancier

Christian Campiche a publié plusieurs essais et un roman:

«Denis de Rougemont, Le Séducteur de l’Occident» (Georg Editeur, 1999, épuisé)

«Le Nègre de la Rose» (Editions de L’Hèbe, 2004)

«Le krach mondial – Chronique d’une débâcle annoncée – Et après?» (Editions de L’Hèbe, 2009)

info popcorn – Enquête au coeur des médias suisses” (Editions Eclectica, 2010), en collaboration avec le journaliste Richard Aschinger. Ce livre a été publié en allemand sous le titre “News-Fabrikanten – Schweizer Medien zwischen Tamedia und Tettamanti” (Europa Verlag Zürich, 2010).

La presse romande assassinée” (Editions Eclectica, 2017)

Le tango des prédateurs – Chroniques 2013-2017” (Dictus Publishing, 2017)

Chroniques du Médusé” – 2017-2020 (Editions La Méduse, 2020)

Montbovon” (Editions de l’Aire, 2015). Epuisé, ce livre a été réédité en juillet 2017.

 

Montbovon-jpg

 

En tant que co-auteur, Christian Campiche a notamment participé aux ouvrages collectifs suivants:

La Suisse est un village” (Schaffhouse, le guet du Munot mit la table pour trois), Editions de L’Aire, 2016.

 

2016_couverture_suisse_village_vd

 

La gauche fait le poing“, Favre, 2015.

Un journal témoin de son temps“, Slatkine, 1999.

Christian Campiche est membre de l’Association Vaudoise des Ecrivains (AVE) et de l’association des Autrices et Auteurs de Suisse (AdS).

 

Musicien

Guitariste, chanteur et compositeur (près de 60 chansons enregistrées à la SUISA), Christian Campiche a réalisé 3 CD sous le nom d’artiste El Campiche:

1. Tête à claques

Ce troisième titre a été enregistré en 2020 avec Lilou, alias l’écrivaine, poétesse et parolière Emilie Salamin-Amar, sous la marque Label Meteo. Le duo se produit en concert depuis 2018.

La chaîne El Campiche & Lilou rassemble sur youtube des clips ainsi que des extraits de leurs prestations musicales, enregistrés lors de concerts à Lausanne et Fribourg, notamment.

 

 

2. Amor y Revueltas

En juillet 2015, Christian Campiche, alias El Campiche, enregistre à Paris son deuxième CD, “Amor y Revueltas” (Amour et Révoltes), un projet poétique et musical résultant de sa complicité avec un autre auteur suisse fortement influencé par la culture latino-américaine, Pierre Rottet.

«Amor y Revueltas» rassemble 11 titres interprétés en espagnol par El Campiche sur une musique qu’il a composée à partir de textes écrits la plupart par Pierre Rottet. Trois chansons s’inspirent de poèmes d’Alfonsina Storni, Alfred de Musset et de Christian Campiche.

Le CD alterne des airs mélodieux et rythmés dans la tradition musicale latino-américaine ainsi que des textes romantiques et engagés. Des chansons comme «Bakounine» ou «Plaza San Antonio», un pamphlet contre la corrida, sont des hymnes, des réflexions critiques sur la démocratie et la dictature, commente El Campiche. «L’indignation est nécessaire, elle devrait s’enseigner dans les écoles. Mais sans les yeux de la tendresse et de l’amour, il est difficile de s’indigner», ajoute son compère Rottet.

El Campiche est accompagné sur le CD par la violoncelliste Sandrine Cornut. Musicien primé aux grammy award, Shakä Râ Mutela, le bassiste de Santana, apporte également son concours sur une chanson, “El Clamor”.

«Amor y Revueltas» a fait l’objet d’un concert le 2 octobre 2015 à l’Espace Curial à Paris. Pour cet événement, les trois musiciens présents sur le CD ont été rejoints sur scène par le percussionniste Alan Blum.

 

Amor y revueltas-couve

 

3- Mister Merdock

Fin 2010, Christian Campiche publie avec Richard Aschinger l’ouvrage «info popcorn – Enquête au coeur des médias suisses» (Editions Eclectica), un pamphlet sur le monde médiatique et ses dérives. Inféodée au marketing et à la publicité, manipulée par les milieux de la ‘com’, la presse écrite remplit de moins en moins sa mission d’information.

En 2011, le livre est découvert par l’auteur-compositeur et artiste peintre Jean-Pierre Huser (“La Rivière”) qui juge essentielles les thèses qu’il contient. Huser, alias David Waterfall, et Campiche, alias El Campiche, décident de s’en inspirer pour faire une chanson, Mister Merdock, en quatre langues, français, italien, anglais, espagnol. Interprétée par David Waterfall, la version française «Merdock Song» – toute ressemblance avec un personnage existant est purement fortuite – dépeint un monde médiatique soumis aux impératifs consuméristes, sacrifiant la qualité à la futilité et au mercantilisme. D’où le slogan introduit par les auteurs: «J’achète donc je suis». Interprétées par El Campiche, alias Christian Campiche, les autres versions s’intitulent “Ma che dici, Merdock!” (italien), “Mister Merdock” (anglais) et «Que dices Merdock?» (espagnol).

 

Une autre version de Mister Merdock en français a été écrite par Christian Campiche. Elle ne figure pas sur le CD précité mais est interprétée en concert, comme ici à Fribourg.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.