Le protagoniste du Koweït Gate propose de racheter Swiss


L’histoire se répète. Après Servette, c’est au tour de Swiss de faire l’objet d’une “OPA” de la part de Joseph Ferrayé, l’inventeur du procédé qui permit d’éteindre les puits koweïtiens incendiés par Saddam en 1991. Ferrayé a adressé une missive aux parlementaires fédéraux, datée du 15 mars 2005. Il leur explique en substance que si la Confédération l’aidait à obtenir la restitution des milliards auxquels il a droit, il rachèterait Swiss au prix boursier, assurant à la compagnie son indépendance et son caractère helvétique. La vente à Lufthansa “dans l’urgence”, écrit Ferrayé, “est due seulement au fait que les principaux responsables de la déconfiture de Swissair veulent faire disparaître toute trace de leur responsabilité. En effet, après le rachat par Lutfhansa, il est quasi certain que les archives de cette période turbulente quitteront le territoire helvétique pour ne plus jamais réapparaître…”

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.