Merci, M. Kadhafi!


Sans le vouloir, le colonel Kadhafi rend deux grands services à la Suisse.

Grâce à lui, en effet, les Suisses se redécouvrent une fierté. On les croyait mûs par le seul souci du porte-monnaie, incapables de manifester le moindre sursaut d’orgueil. Les réactions des lecteurs dans la presse, l’écoute des piliers de taverne montrent au contraire un certain panache. Le sentiment dominant est l’indignation face au chantage. Au nom de qui et de quoi les Suisses devraient-ils s’excuser?

Ce geste d’abandon, le président de la Confédération l’a fait pourtant, dans les conditions que l’on sait. D’où le deuxième service que M. Kadhafi rend à la Suisse. Sans lui, les Suisses n’auraient jamais eu le prétexte de s’interroger de manière si concrète sur le sens de leur communauté de destin.

Le Conseil fédéral est-il encore digne de gouverner? Les politiciens qui nous représentent à Berne sont-ils encore à la hauteur? Ne faudrait-il pas revoir de fond en comble le fonctionnement de nos institutions? Adhérer à la l’Union européenne? Adopter l’euro? Toutes ces questions, on ne pourra plus les évacuer d’un revers de la main. Les élections fédérales de 2011 s’approchent à grands pas.

Si elle parvenait à souder les habitants de ce pays autour d’un grand projet mobilisateur, la crise libyenne ne serait pas inutile. Merci, M. Kadhafi!

Tags: , , ,

2 Responses to “Merci, M. Kadhafi!”

  1. Le passant ordinaire 5 septembre 2009 at 11:04 #

    Un grand merci à la Tribune de Genève qui a publié les photos d’Hannibal Khadafi, photos prises dans les locaux de la police judiciaire, une vrai tête de criminel. Elles vont faire le tour du monde civilisé.

  2. PALLI Pierre 6 septembre 2009 at 16:32 #

    Je ne partage pas votre avis. Les Suisses ont trop de fierté. Le président de la Confédération a fait preuve d’humilité en s’excusant. ça c’est être à l’école du Christ: “Je suis doux et humble de coeur”. Il connaît mieux que moi les faits qui se sont déroulés pour que la Libye se venge. Les photos diffusées par la Tribune de Genève, que je n’ai pas vues, montrent que les Genevois ont fait des bavures qui irritent le procureur.
    Tout n’est pas blanc comme neige de part et d’autre.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.