UBS et subprimes: le propos qui tue du PDG de Credit Suisse


Brady Dougan a le propos qui tue. Dans son édition du 7 novembre 2010, le “Matin Dimanche” demande au PDG américain de Credit Suisse pourquoi la banque est passée entre les gouttes de la debâcle des prêts hypothécaires à risque.

Question du “Matin Dimanche”: “Le fait que vous soyez américain a-t-il été un avantage pour éviter les subprimes?”

Réponse de Brady Dougan: “Nous étions très engagés dans les subprimes, mais avant 2006 déjà, au moment où beaucoup d’acteurs de la finance s’enthousiasmaient à leur propos, de nombreux signes montraient leur dangerosité, notamment à cause de leur dimension speculative, très prononcée. Nous avons decidé de sortir presque complètement de ce marché. Mais TOUS LES ACTEURS DU MARCHE DISPOSAIENT DES MÊMES INFORMATIONS, le passeport du CEO ne fait aucune difference”.

Si UBS ne se sent pas visée…

Tags: , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.