Le Kiosque


“Une campagne pour des prunes?”, édite notre quotidien qui vient de rectifier ses couleurs et qui se désespère sur l’encéphalogramme pré-électoral quasi à plat.  A quoi bon ces armées d’affiches pour mobiliser des électeurs qui n’en font qu’à leur tête? A force de vouloir équilibrer les temps de parole, la démocratie se met à bâiller. 

– D’où viendra le-la deus-a ex machina pour remettre les pendules à l’heure, pour l’Amour de la Suisse? D’ailleurs qu’ont donc à faire les sentiments en la matière? Laissons-le dans son champ d’action.

Résultats dans les urnes.

 

Des caméras dans les WC? 

– Ah bon? Les vandales ont bon dos d’assumer la responsabilité de ce triste dispositif. Verra-t-on une task-force se pencher sur les séants  des usagers et les ficher selon qu’ils seront par-devant ou par-derrière non-conformes à la bienséance?

Le Parlement risque d’avoir des priorités plus pressantes. 

 

Fernand Melgar parodie l’UDC sur Facebook, usant de techniques qui aliènent ses faciès  au profit de personnages de BD.

– Hélas l’exercice n’est que virtuel. Il risque de donner encore plus de visibilité aux préservatifs démocratiques du centre. Le vote individuel procède souvent d’une alchimie déraisonnable et allez-savoir pourquoi il vient du fond de l’inconscient.

 

Les dés sont jetés.

– Martine et François ont aligné leurs ultimes prétentions politiques. La France en a vu d’autres et ce ne sont pas ces nano-rectifications oratoires, dont nos amis d’outre-Jura sont experts et friands, qui feront pencher la balance. La dextre de Hollande serait molle, tandis que celle de Martine plus dure. A bas les coups bas et que le meilleur gagne!

 

Amour  fou.

– La duchesse d’Albe remet la compresse. Vous connaissez la Liz Taylor ibérique?

C’est l’histoire d’une multinationale en titres, qui plus est marquise, comtesse, Grande d’Espagne, pluri-parturiente et qui vient de retomber en amour. Quel panache! On l’envierait presque, si ce n’est que nous ne la connaissons pas personnellement, que nous avons depuis belle lurette vaincu nos prétentieux, que 85 ans au compteur doivent l’avoir épuisée et que si Madame fait soi-disant rêver l’Espagne, elle nous paraît plutôt pathétique. Notre triste démocratie se languirait-elle de ses anciens bourreaux?

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.