Avenir Suisse, un journaliste succédera-t-il à Xavier Comtesse?


Directeur romand du “think tank” Avenir Suisse depuis 2002, Xavier Comtesse, 64 ans, devrait prendre sa retraite en 2014. Sa succession est à l’ordre du jour au point que quelques candidatures se profileraient déjà, à appris la Méduse.

Des noms bien connus tiennent le haut du pavé. Les journalistes devront être bien attentifs ces prochains temps car l’un d’eux figure sur la liste des papables. Si vous voulez une piste, référez-vous aux départs qui ont été annoncés dans les groupes de presse et qui ont alimenté la chronique médiatique au cours des dernières semaines.

Les paris sont ouverts et ne sont pas dénués d’enjeux. Fondé en 1999 par quatorze des plus grandes multinationales helvétiques, Avenir Suisse se définit dans wikipedia comme un «défenseur de l’économie de marché, soutenant une vision libérale du monde et de la société». Ayant son siège à Berne, cette fondation de droit privé est dotée d’un capital de 50 millions de francs et dispose d’un budget annuel de 5 millions de francs.

Quant à lui, Xavier Comtesse est un ancien diplomate scientifique aux Etats-Unis. Ce Genevois a créé la Swiss House à Boston en 2000.

Tags: , ,

2 Responses to “Avenir Suisse, un journaliste succédera-t-il à Xavier Comtesse?”

  1. Le Lémanique 6 novembre 2013 at 13:40 #

    Vu l’état de délabrement général de la presse, rien d’étonnant à ce sauve-qui-peut.

  2. Roger2 6 novembre 2013 at 14:26 #

    “Le journalisme mène à tout à condition d’en sortir” (Jules Janin)

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.