Plaidoyer (insensé) pour un franc romand


Pourquoi la Suisse romande ne créerait-elle pas sa propre Banque nationale?

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Cette question, l’auteur de ces lignes la posait en 1992 dans le mensuel “Bilan”. C’était avant le vote sur l’Espace économique européen. L’article à dessein provocateur anticipait le fameux «dimanche noir» du 6 décembre de la même année. L’acceptation de l’initiative sur l’immigration relance le fantasme.

Bien sûr, la topographie de la consultation montre avant tout un fossé entre la ville et la campagne. Les cités de Berne, Bâle et Zurich ont voté comme Genève et Lausanne. Reste que les tracés du «non» et du «oui» épousent parfaitement le pourtour des bornes linguistiques. Sous le coup de l’émotion, l’unanimité se fait jour au sein des gouvernements lémaniques pour réclamer un allégement de la facture de la péréquation, cet argent des cantons aisés reversé aux régions moins favorisées. Puisque celles-ci ont voté pour l’initiative UDC, eh bien qu’elles en assument les conséquences! Il y a un mois, tel conseiller d’Etat romand parlait déjà en privé de «guerre totale» entre son canton et Zurich. On peut imaginer que son courroux ne s’est pas atténué aujourd’hui.

Soyons réalistes, le monde est trop sérieux et la Suisse romande n’a aucune chance d’obtenir sa Banque nationale. Elle peut donc oublier sa part aux 1040 tonnes d’or qui constituent les réserves de la BNS. Et faire une croix sur la perspective d’un franc romand. Les exportateurs lémaniques continueront à rêver d’un franc dévalué rendant leurs produits moins chers donc plus concurrentiels. Pourtant, l’idée ne serait nullement une incongruité historique: au début du 19e siècle, pas moins de 700 monnaies circulaient en Helvétie!

Chronique parue dans GHI du 19 février 2014.

Tags: , , , ,

3 Responses to “Plaidoyer (insensé) pour un franc romand”

  1. Schindler 20 février 2014 at 11:53 #

    Cher Christian, j’aime beaucoup votre indépendance d’esprit. Mais là, franchement, vous poussez un peu loin le bouchon. Une Banque nationale pour les Romands, avec comptes en bitcoins, indexés sur le prix du Fendant ? Et votre conclusion : “Pourtant, l’idée ne serait nullement une incongruité historique: au début du 19e siècle, pas moins de 700 monnaies circulaient en Helvétie!”Heureusement que vous n’êtes pas ministre des Finances : il faudrait au moins une valise à roulettes pour payer son café entre Payerne et Dübendorf ! Cordialement

  2. Christian Campiche 20 février 2014 at 15:04 #

    Il s’agit bien d’un plaidoyer “insensé”, cher Marc. Il est parfois bon d’être un peu fou dans ce monde si formaté. D’ailleurs le résultat de la votation du 9 février est-il si rationnel?

  3. linceul 21 février 2014 at 16:56 #

    Oui, ils ferment une porte, ouvrons celle de l’imagination, de la vision, sinon à quoi bon rester vivre dans une boule de verre avec de la fausse neige ?

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.