La Haute finance à l’assaut du patrimoine génétique


Le dieu-argent de la haute finance est un dieu gourmand voire vorace.

PAR LILIANE HELD-KHAWAM

Il n’a jamais de sensation de satiété. Ce 21ème siècle est son heure. Il s’est coup sur coup approprié sans grande difficulté le marché de l’emploi, a saboté le concept d’Etat-Nation, a privatisé les services publics, a démantelé les institutions publiques de plus en plus soumises aux besoins impératifs du marché mondial, a confisqué les capitaux de retraite et autres épargnes, a mis la main sur les ressources naturelles mondiales, a siphonné les monnaies nationales et les excédents des balances publiques, etc. La privatisation de la planète et de ses ressources est ainsi une réalité difficilement contestable.

Les exploits du dieu-argent sont innombrables. Le plus déterminant pour l’avenir de l’humanité serait la réussite du renversement déjà bien engagé de la suprématie des législations nationales en sa faveur. Pour faire simple, le système du dieu-argent supplante aujourd’hui les gouvernements qui lui ouvrent grand les portes de leurs territoires et de leur législation dans une ambiance d’impuissance mêlée d’un certain fatalisme.

Que ce transfert de la suprématie du peuple en faveur des marchés financiers soit reconnu constitutionnellement et l’on verra tomber tout rempart protecteur de l’homme, de son identité et par extension de l’humanité.

Cette fragilisation des droits de l’humain et de sa liberté de disposer de lui-même dans un environnement sécurisé est fortement aggravée actuellement par une technologie massivement soutenue par les marchés financiers qui a pris une option claire pour le transhumanisme.

Eugénisme, marchandisation de l’être humain, captation du patrimoine génétique, humanisation des robots et robotisation de l’humain sont devenus non seulement possibles mais exigés par des décideurs inconnus cachés derrière les marchés financiers.

La bataille de fond qui se livre actuellement est celle de l’identité de l’humanité, des libertés inaliénables et gratuites de l’homme. L’enjeu: la privatisation de la VIE et de l’immortalité. Rien de moins!

Le blog de Liliane Held-Khawam

Tags: , , , ,

5 Responses to “La Haute finance à l’assaut du patrimoine génétique”

  1. Pierre-Henri Heizmann 31 mai 2015 at 07:18 #

    À ce titre il y a lieu de relire “1984” de George Orwell. Dans ce roman écrit il y a à peine plus de soixante ans le modèle de Société dépeint impose plusieurs principes pour asseoir son pouvoir comme la négation de la réalité objective, l’utilisation systématique de la double-pensée et la variabilité du passé. Un outil puissant du Pouvoir consiste à dénaturer et réduire le vocabulaire de manière à réduire la pensée…. Actuel n’est pas?
    Le paradoxe de notre Société actuelle est que tout tend vers ce modèle, nos libertés fondamentales et par conséquent notre responsabilité individuelle, disparaissant chaque jours un peu plus. Heureusement un tel forum que celui de la Méduse existe encore pour le dire!

  2. Pierre-Henri Heizmann 31 mai 2015 at 07:25 #

    Ce commentaire peut s’appliquer également à l’autre article de ce jour de Mirko Humbert : Journaliste contre machine à vapeur…

  3. Held-Khawam 31 mai 2015 at 12:48 #

    M Heizmann,

    J’ai écrit ce papier en pensant à la votation de juin sur le DPI. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez plus de détails (article original très long) sur mon site à l’adresse suivante:

    https://lilianeheldkhawam.wordpress.com/2015/05/28/la-haute-finance-a-lassaut-de-votre-patrimoine-genetique-par-liliane-held-khawam/

    Un peu fastidieux à lire mais essentiel pour l’avenir de notre humanité que ces scientifiques veulent transhumaine. Ce n’est pas de la science fiction hélas. Nos autorités lèvent toujours plus les barrières …

    Nos concitoyens doivent être alertés.

  4. Micaela 31 mai 2015 at 18:35 #

    A “1984” j’ajouterais un autre livre de la même époque “Le meilleur des mondes” de Aldous Huxley. Ces ouvrages prévoyaient un totalitarisme qu’on attribuait à l’ennemi communiste mais aujourd’hui ce même totalitarisme surgit par envoûtement de bonnes intentions, là où on ne s’y attendait pas…

  5. Doni 3 juin 2015 at 13:24 #

    Le transhumanisme est la perte totale de ce qui est inné chez l’enfant. Je compte sur les parents des enfants d’aujourd’hui pour protéger et nourrir ce regard sans contours pervers. Pour le futur mais aussi pour le présent.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.