Changement climatique, autruches et perroquets


Ils furent des autruches, ils sont désormais des perroquets.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Face au changement climatique, les Terriens ne se voilent plus la face, ils affichent au contraire une belle unanimité pour réclamer des solutions urgentes à la crise environnementale.

Les résultats du sondage mondial dévoilés lundi 8 juin à Paris sont censés faciliter la tâche des négociateurs qui débattront de l’avenir de la planète en décembre 2015 dans la capitale française. On leur souhaite beaucoup de courage, à ces… insensés.

Il leur faudra un sacré pouvoir de persuasion pour arraisonner à leur logique les gouvernants du G7, voire plus. Huit habitants du globe sur dix n’estiment pas pour rien que leurs élus n’en font pas assez. Une alternative démocratique existe-t-elle pour autant?

Remplacez M. Obama par le PDG de Monsanto, Mme Merkel par celui de Bayer, M. Hollande par le patron d’Electricité de France. Et dites-nous si vous voyez une différence? Après cela demandez au lobby pétrolier de s’effacer et de militer pour l’agriculture bio. Et attendez que Saint Vladimir, patron d’une Russie climatosceptique, accoure à votre secours.

Enfin saisissez des verges pour vous flageller bien fort en répétant: je suis coupable. Allez au parking, faites démarrer votre 4×4 et livrez-la au marteau du ferrailleur. Prenez le RER pour rentrer chez vous et contribuez à priver les producteurs d’or noir de leurs ressources.

Vous ouvrirez votre poste de télévision – non sans avoir payé votre redevance – et constaterez que l’on ne fait plus d’allusion à la guerre au Moyen-Orient. On n’y coupe plus des têtes de chrétiens et le successeur de M. Blatter a désormais toute latitude pour envoyer paître telle oligarchie du golfe et sa Coupe du monde.

Chronique parue dans GHI du 10 juin 2015.

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.