Nu comme un ver, l’inspecteur ouvrit le journal sur la table de la cuisine – Extrait du deuxième roman de Catherine Gaillard-Sarron


“Délit de fuite” est le deuxième roman de Catherine Gaillard-Sarron. Cette fois la poétesse et écrivaine franco-vaudoise ne met pas en scène un crime parfait mais un meurtre presque parfait. L’inspecteur Henry parviendra-t-il à résoudre l’énigme? Réd.

3 heures

En plein milieu de la nuit, Henry se redresse comme un beau diable dans son lit. Ça y est ! Il sait où il a vu ce gars ! Il en est sûr, maintenant ! Ah, il savait bien que la chose finirait par lui revenir ! Le réveil lumineux affiche 3 heures. Il vérifiera demain matin. L’important est d’avoir trouvé. À présent, il va pouvoir dormir en paix. Il se recouche avec volupté en se glissant doucement contre le corps chaud et souple de Cynthia qui soupire. Malheureusement, c’est compter sans son impétuosité ! Henry n’est pas du genre à remettre au lendemain ce qu’il peut faire immédiatement. Encore deux ou trois secondes d’hésitation et, n’y tenant plus, il se lève sans bruit afin de ne pas réveiller sa compagne endormie.

Nu comme ver, il va directement dans le réduit situé au bout du couloir et fouille au fond du carton dans lequel il stocke les vieux papiers. Ayant trouvé ce qu’il cherche, il passe à la cuisine et ouvre le journal sur la table. Il est absorbé dans l’étude d’une page quand Cynthia, nue également, fait son entrée dans la pièce.

— Bon sang ! tu peux me dire ce que tu fais de si urgent qui ne pouvait pas attendre à demain ? dit Cynthia en maugréant. Tu as vu l’heure ! Tu m’as réveillée !

© Catherine Gaillard-Sarron – Délit de fuite, 2016                                                                              Es Perreyres 28, 1436 Chamblon. ++41 (0) 24 445 69 59

unknown

Tags: , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.