Le billet de Manuel Ruch – De Gaulle mis en examen? Soyons sérieux!


Pfffff. Des enfants de coeur (surtout Fillon, ah ah ah). Le Général, lui au moins, ce n’etait pas une petite mise en examen (qui d’ailleurs n’existait pas à l’époque). C’était du sérieux, du lourd: il avait été condamné à mort le 2 août 1940 par Vichy.

Avouez que c’est mieux, plus professionnel sur un CV d’homme politique. On connaît la suite des aventures du long colonel… Que voulez-vous faire de nos jours avec une malheureuse petite mise en examen, qui ne préjuge même pas d’une petite culpabilité. Rien quoi, juste une nano-attestation genre Certif’ d’autrefois.

Soyons sérieux que diantre !

Tags: , ,

3 Responses to “Le billet de Manuel Ruch – De Gaulle mis en examen? Soyons sérieux!”

  1. Bernard Walter 2 mars 2017 at 23:07 #

    Des enfants de cHoeur, ha ha ha…
    Fillon parjure, donneur de leçons de morale, chantre de l’ultralibéralisme, Fillon qui s’enrichit sur le dos des gens du peuple, Fillon qui s’est humilié jusqu’à présenter des excuses publiques, Fillon va couler, et je ne serai pas le dernier à m’en réjouir.

  2. Ebasque 8 mars 2017 at 19:25 #

    C’est vrai que Fillon n’arrive pas à la cheville de Mitterrand avec sa fille Mazarine qui aura vécu une vingtaine d’années sur l’argent du contribuable… Mais lui avait des excuses car ce n’était pas un ultra libéral…

Trackbacks/Pingbacks

  1. La Méduse:Le billet de Manuel Ruch – De Gaulle mis en examen? Soyons sérieux!-l’éternel « cartel des non  à la manoeuvre derrière un Président ayant accumulé les forfaitures et passible de la Haute Court plus des LGTB:seule - 3 mars 2017

    […] Le billet de Manuel Ruch – De Gaulle mis en examen? Soyons sérieux! […]

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.