Soros, les migrants, Macron, Alstom, la table est mise pour les grands prédateurs


Qui se cache derrière les ONG qui organisent le flux des migrants entre l’Afrique et l’Europe?

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Pour le savoir, le procureur de Catane a ouvert une enquête. Alors qu’un demi-million de personnes ont transité par la Sicile depuis 2013, Carmelo Zuccaro s’interroge. Quel rôle joue, par exemple, l’ONG maltaise Moas et sa flottille de navires privés? Quels sont ses liens avec les trafiquants et autres passeurs dont l’activité s’assimile à celle de négriers?

En Italie, le monde politique s’est emparé de l’affaire, les uns s’indignant du manque de confiance accordé à des entités soucieuses de soulager la détresse humaine, les autres s’inquiétant de l’irruption du crime organisé dans le trafic des migrants dont moins de 3%, selon des chiffres d’une agence de l’ONU, seraient des réfugiés. Tenace, Carmelo Zuccaro ne se laisse pas démonter et affirme détenir des preuves d’une collusion entre des gardes-côtes italiens, des ONG et des passeurs. Un réseau triangulaire dont l’action permet aux bateaux d’éviter l’escale de Malte, passage bien vu par Bruxelles pour permettre le contrôle du flux des réfugiés.

Si le procureur de Catane parvient à ses fins, l’ONG Moas sera peut-être contrainte de jouer la transparence. Qui la finance, par exemple? Une petite recherche menée par nos soins permet de repérer que son PDG, Christopher Catambrone, soutint par de généreuses donations Hillary Clinton en 2016. Un logique retour d’ascenseur, la candidate malheureuse à la présidentielle américaine ayant été un temps un sponsor important de Moas. Mais la fondation Clinton connaît aujourd’hui des difficultés de trésorerie et c’est un certain George Soros qui a pris le relais. Le financier new-yorkais et présumé philanthrope avait promis l’an dernier un demi-milliard de dollars à Barack Obama pour l’aider à « régler » la crise des migrants.

Avec quelles motivations? Quel intérêt a Soros à encourager l’aiguillage vers le Vieux Continent de centaines de milliers de migrants illégaux? De nombreux organes d’information étant contrôlés à distance par une création de Soros, l’ «Open Society», nébuleuse de fondations actives dans le cybermilitantisme, on trouvera difficilement une réponse dans les journaux « mainstream ». Tant et si bien que l’on ne peut que se perdre en conjectures. Ou se rabattre sur la presse africaine pour obtenir des éléments de réponse. En 2012, le journal guinéen «Le Jour » évoquait déjà les liens qu’entretient le milliardaire américain avec Alpha Condé, président de la Guinée, pays d’origine d’un très grand nombre de migrants en France. «Georges le philanthrope arrange les affaires de Soros l’homme d’affaires. Ses pays cibles sont ceux qui sont instables mais riches en ressources naturelles».

En finançant le transit maritime des migrants, Soros rend service aux régimes africains en délicatesse avec une partie de leur population. Plus en aval, il donne un coup de pouce aux employeurs à la petite semaine dans les pays d’Europe, ravis d’embaucher une main-d’oeuvre à moindre coût. Insensibles à l’idée que s’enclenche une spirale de décadence sociale, accentuant l’inégalité salariale, avec pour corollaire l’exacerbation des conflits sociaux. La table est mise pour les grands prédateurs, qui, tels Soros, s’empressent de faire main-basse sur le patrimoine industriel des nations européennes.

On peut compter sur eux. Un excellent élève du maître de Wall Street est Emmanuel Macron. Du temps où il était ministre de l’économie, le candidat à la présidentielle s’est fait un point d’honneur de vendre Alstom, plus précisément sa division électrique, à General Electric. Devenu américain, ce fleuron du génie français ne se console même pas d’avoir échappé aux griffes chinoises. Ce plaisir, il le délègue à un autre. Qui sera le prochain?

Tags: , , ,

20 Responses to “Soros, les migrants, Macron, Alstom, la table est mise pour les grands prédateurs”

  1. Bernard Walter 3 mai 2017 at 15:59 #

    Mais c’est extraordinaire, Christian. Tu es excellent.
    On n’en finit plus avec tout ça. Et finalement, qui fait le plus de ravages: la droite ultralibérale de Fillon, les nationalistes de Le Pen, les socialistes d’ultra-droite (cf Macron), du centre (cf Hollande) et de “gauche” (cf Hamon !!) ?
    Ils se valent tous, à des titres divers. Et pour moi, le pire de tous, c’est Macron quand il se met à vociférer.

  2. Sima Dakkus Rassoul
    Sima Dakkus Rassoul 3 mai 2017 at 22:51 #

    Magnifique angle d’attaque, Christian. On fustige toujours les mêmes sans que cela change ni les raisons de la migration massive dans le monde, ni leurs causes tellement claires qu’on ne comprend plus rien à rien.
    Tu démontes les mécanismes d’une confusion savamment orchestrée dans l’esprit des gens de bonne volonté.
    Il ne faut pas s’étonner que dans nos univers, plutôt nantis, se joue la notion d’humanité, comment dès lors s’étonner que l’humanitaire fasse partie du jeu spéculatif. Sur les vies humaines et leur sort. Et finalement, par retour de manivelle, nos existences de terriens.

  3. Pierre-Henri HEIZMANN 4 mai 2017 at 07:02 #

    Merci pour cet éclairage!!!

  4. Bertrand Baumann 4 mai 2017 at 07:11 #

    Merci, Christian. Enfin un travail de journaliste, qui nous en apprend de belles! Après tous ces articles tournant obsessionnellement autour du grand-guignol franco-français…

  5. Laurette Heim
    Laurette 4 mai 2017 at 11:29 #

    Répugnant…
    Mais même pas étonnant, car pour certains, tout ce qui rentre (financièrement parlant) fait ventre !
    Quelle honte.

  6. Doni 4 mai 2017 at 15:28 #

    L’article du Huffingtonpost cité dans le commentaire précédent emprunte un raccourci tout aussi sournois que celui qu’il décrie. La notion de finance est probablement floue pour un grand nombre, mais la méfiance vis-à-vis du système bancaire et de la spéculation trouve sa source dans les dégâts engendrés par des abus plutôt tonitruants. On ne parle pas ici d’un échange au guichet avec l’employé de banque qui nous propose d’ouvrir un compte, mais du pouvoir de l’argent. Faire le lien avec de l’antisémitisme est fort réducteur et porter le débat à ce niveau peu responsable.

  7. Bibi Fricotin 4 mai 2017 at 18:05 #

    Ah ! Le pouvoir de l´argent !!… On est proches des théories complotistes et des boucs émissaires… Un grand classique des droites et gauches extrêmes. Arrêtez vos délires de persécution et changez un peu de registre SVP !

  8. Le Médusé 4 mai 2017 at 18:45 #

    J’abonde dans le sens de Doni. Un historien français interviewé sur les ondes de la radio romande n’a pas hésité à taxer le premier ministre hongrois d’ “antisémite”, à la suite des rumeurs de fermeture de l’université Soros à Budapest, rumeurs d’ailleurs démenties par le premier ministre en personne par la suite. Un bon “fact-checker” s’empresserait de confondre cet académicien dont les propos non argumentés sont irresponsables car ils ne font qu’entretenir la défiance et la haine. En plus ils créent un climat de censure. L’abus du recours aux amalgames fait que l’on ne peut plus rien dire, finalement.

  9. Bibi Fricotin 5 mai 2017 at 09:49 #

    Le pape François est certainement à l´origine de cette collusion entre le grand capital, certains pays d´Afrique, Georges Soros et…. Emmanuel Macron !!

  10. Bernard Walter 5 mai 2017 at 10:30 #

    Les commentaires de M. B. Fricotin me laissent à penser qu’il a un ardent désir de faire partie du club des nantis de ce monde (à moins qu’il n’y soit déjà), et qu’il n’est pas habité par un quelconque souci pour tous ceux qui de par le monde galèrent ou se noient pendant que quelques-uns nagent dans cet argent qu’il chérit tant. Il ne semble pas non plus savoir qu’aujourd’hui les milliards donnent à ceux qui les possèdent le pouvoir de largement gouverner le monde

  11. Bibi Fricotin 5 mai 2017 at 11:37 #

    Cher B. Walter, Vous êtes totalement obsédé par quelques idées simples, voire simplistes. L´économie va mal ? C´est à cause du grand capital. Il y a du chômage ? C´est encore à cause du grand capital. Ma voiture ne fonctionne plus ? C´est le grand capital…. etc.. etc…
    Ce discours affligeant est maintenant commun à Mélechon et à Le Pen et voilà comment en 2017 on se retrouve au second tour des présidentielles françaises avec une marchande de poissons aux portes du pouvoir.
    Vous devriez donc nuancer vos jugements et essayer de trouver d´autres explications aux misères du monde. S´il n´y avait qu´un seul responsable, cela se saurait… mais les choses sont beaucoup plus complexes comme l´explique Edgar Morin que je vous invite à lire ou à relire.

  12. Bernard Walter 5 mai 2017 at 12:25 #

    A M. B. Fricotin. L’économie… le chômage… Trump!!!!!… les guerres pour le pétrole…oui, bien sûr, c’est à cause du grand capital.
    Quant à votre voiture, là non, vous n’y êtes pas. Votre garagiste saura résoudre le problème.
    Je me permets de clore là cet échange. A chacun son regard, à chacun ses convictions.

  13. Le Médusé 5 mai 2017 at 15:39 #

    Bibi, laissez ce pauvre François au Vatican et ne lui prêtez pas de noirs desseins. Je n’ai rien lu à ce sujet sur la toile, et Dieu sait si je l’ai arpentée. Machiavel, cette fois, n’est pas dans la botte (encore que Soros a été aperçu à Rome il y a quelques jours).

  14. Bernard Walter 6 mai 2017 at 01:15 #

    Nous avons tout pour que tous sur Terre puissent bien vivre.
    Et pourquoi ça ne se fait pas ?
    La r a p a c i t é.

    Un dernier exemple ? Le vote à la Chambre des représentants des USA au son des chants de joie de Trump et ses amis, suite à la suppression de l'”Obamacare”, ce qui va priver, en cas de confirmation par le Sénat, des millions de citoyens américains des soins auxquels tout être a naturellement droit dans une société normalement constituée.

  15. Le Médusé 6 mai 2017 at 09:29 #

    Soros contre Steinmetz ou la dispute de deux nababs sur fond de matières premières africaines: http://fr.timesofisrael.com/lisraelien-steinmetz-porte-plainte-contre-soros/

  16. Pierre Adler 6 mai 2017 at 10:16 #

    Un point de vue quelque peu différent sur la question, en ce sens qu’il me semble que la chose va plus loin que les intérêts purement économiques ou financiers, bien qu’il ne faille pas sous-estimer ces derniers.

    L’immigrationnisme et le métissage sont des pièces majeures du projet mondialiste, c’est-à-dire de la mise en place d’une gouvernance mondiale par les élites oligarchiques.

    Les citations suivantes appuient la thèse que ces deux phénomènes sont des politiques délibérées, et dictatoriales.

    Nicolas Sarkozy, discours à l’École polytechnique, le 17 décembre 2008:

    “… Quel est l’objectif ? Cela va faire parler, mais l’objectif, c’est relever le défi du métissage ; défi du métissage que nous adresse le XXIe siècle.

    … c’est la dernière chance. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore, mais nous n’avons pas le choix. La diversité, à la base du pays, doit se trouver illustrée par la diversité à la tête du pays. Ce n’est pas un choix. C’est une obligation.”

    Brock Chisholm, ancien directeur de l’Organisation mondiale de la santé:

    « Ce qu’il faut, c’est pratiquer partout le métissage et le contrôle des naissances en vue de créer une race unique dans un monde unique sous un gouvernement unique. »

    Paul Warburg, initiateur de la banque centrale Américaine:

    « Nous aurons un gouvernement mondial. Que cela plaise ou non. La seule question est de savoir s’il sera créé par voie de conquête ou de consentement. »

    Wesley Clarke, Général, forces armées états-uniennes:

    « Il faut imposer le métissage partout. L’idée de pays ethniquement purs est une survivance du XIXe siècle. Le IIIe millénaire verra la victoire du métissage. »

    Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances, ancien ministre de N. Sarkozy, un de ceux qui sont à l’origine de la « dictature de la diversité » en France:

    « Il faut traverser le périphérique, aller chez les indigènes, là-bas, les descendants de Vercingétorix… Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y aller aux forceps. Partout où la diversité n’existe pas, ça doit être comme une invasion de criquets… Partout, de manière à ce qu’on ne puisse plus revenir en arrière. »

  17. Le Médusé 7 mai 2017 at 17:56 #

    A ajouter au dossier:

    https://gefira.org/en/2016/11/15/caught-in-the-act-ngos-deal-in-migrant-smuggling/

Trackbacks/Pingbacks

  1. Soros, les migrants, Macron, Alstom, la table est mise pour les grands prédateurs | La Méduse | Boycott - 4 mai 2017

    […] http://www.lameduse.ch/2017/05/03/soros-les-migrants-macron-alstom-la-table-est-mise-pour-les-grands… = source (s) voir lien (s) ci-dessus. source (s) see link (s) above. = http://wp.me/p62nwL-9za […]

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.