CNN en Suisse, c’est parti… à Davos!


L’antenne suisse de CNN, c’est parti! L’article que nous reproduisons ci-dessous est paru le 25 janvier 2017 sous le titre “CNN en Suisse, monocorde litanie“. Il figure aussi dans le recueil de chroniques de Christian Campiche “Le tango des prédateurs” (Dictus Publishing 2017). Nous terminions le texte en parlant de Davos, territoire de prédilection de la chaîne américaine. Eh bien nous ne croyions pas si bien dire. En effet, quel endroit CNN Money Switzerland a choisi pour son lancement? Le World Economic Forum dans la station grisonne, pardi! Réd.

Branle-bas de combat, les Martiens débarquent en Suisse!

L’objet volant très identité, se nomme CNN, une chaîne américaine qui diffusera un programme en langue anglaise dès l’été prochain depuis Genève et Zurich. Economie et finance surtout, mais aussi sport et loisirs, histoire de semer encore plus la confusion à l’heure de la disparition de « L’Hebdo », dans un paysage médiatique helvétique dévasté par la guerre que le géant zurichois de la presse écrite Tamedia livre au groupe helvético-germanique Ringier Axel Springer depuis que ce dernier s’est allié à la SSR et à Swisscom. En jeu, bien sûr, la publicité. L’arrivée de CNN complique la donne car la chaîne américaine mangera aussi une part du gâteau.

Le paysage médiatique suisse affronte une profonde transformation dont on ne maîtrise que très imparfaitement les conséquences pour l’équilibre du pays. En 2018, le peuple devrait se prononcer sur l’initiative No Billag qui vise l’émasculation de la SSR. Au vif débat politique que suscite déjà cette perspective, s’ajoute la fin programmée du modèle papier. Ce ne sera pas pour tout de suite mais les propriétaires de journaux se préparent sérieusement à ne plus renouveler leur parc de rotatives.

L’entrée en lice d’un acteur télévisé anglophone de la taille de CNN ne joue pas un rôle direct dans la mutation de la presse écrite mais pose avant tout un problème culturel. Cette fois ce ne sont plus seulement les régions linguistiques minoritaires qui doivent se méfier. La Suisse alémanique passera aussi à la moulinette. Oh, elle n’en mourra pas, elle qui a tellement l’habitude de batifoler avec le monde anglo-saxon. Mais il lui faudra néanmoins subir le rouleau compresseur américain. Le même qui déploie sa puissance de Moscou à Denver. En passant par Davos où le vrai patron est déjà CNN. La chaîne y dicte l’agenda, elle décide du sort médiatique à réserver à la directrice du FMI, au président de la BNS. Elle donne le ton idéologique en définissant les grandes orientations du moment sous l’aile omniprésente du dogme libéral. Son présentateur vedette se rend invariablement à Zurich après la réunion du WEF où la presse locale lui déroule le tapis rouge. Bientôt les décideurs en feront de même. Et l’information ne sera plus qu’une monocorde litanie.

Christian Campiche

 

Tags: , ,

2 Responses to “CNN en Suisse, c’est parti… à Davos!”

  1. Pierre-Henri Heizmann 25 janvier 2018 at 13:46 #

    Il y a lieu de se faire une raison : après 73 ans de mise en place activement subtile, et même si à diverses périodes il n’était pas irraisonnable d’imaginer une forme de déclin, la Pax Americana a définitivement déployé ses ailes!

    Et tant pis pour les belles intentions de protection des diversités culturelles et linguistiques de tous crins, c’en est bel et bien fini!

    Demain nous devrons tous nous aligner et parler yankee ; ou la fermer!

  2. Bernard Walter 25 janvier 2018 at 14:41 #

    … jusqu’à ce que ce bête et brutal empire aux pieds d’argile se casse définitivement la gueule. On pourra alors déguster les systèmes chinois et indien, manger du curry et du canard laqué… Mais qui peut se risquer à faire des projections sur l’avenir de l’humanité et de son habitat, la Terre, ne serait-ce que sur dix années ?

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.