La Méduse a lu – La Princesse de Bakounine


Ebouriffé, édenté, malodorant, le géant bedonnant fait fuir les courtisans d’Europe.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Mais pour les intellectuels il est déjà beaucoup plus qu’un auteur hégélien en rupture de blason. Il s’impose comme un visionnaire des temps modernes. Aristocrate et anarchiste, Mikhaïl Bakounine est de toutes les révoltes, les révolutions du milieu du 19e siècle.

Perpétuel fugitif, il erre de pays en pays jusqu’au jour où il tombe sur une riche mais non conformiste princesse russe qui le prend sous son aile. Mère de cinq enfants, Zoé Obolenskaïa a plaqué son insipide mari et reçoit la crème du socialisme libertaire dans sa somptueuse villa de Naples. Le répit durera deux ans, le temps pour le drame de rattraper Zoé. L’aventure connaît un tournant tragique à Vevey où l’hospitalité helvétique, confrontée à la conspiration montée par la famille de Zoé, ne se montre pas sous son meilleur jour.

Journaliste et écrivaine italienne, Lorenza Foschini a pris une leste plume pour raconter le destin de deux êtres à la fois adulés et honnis qu’unissait une commune détestation de la banalité et dont nul document n’atteste d’une quelconque liaison charnelle. Leur passion fut scellée dans les rêves d’une humanité différente. Une utopie qui tenta sa matérialisation en 1917, comblant géographiquement post-mortem les rêves les plus fous de Bakounine. Contrairement à Marx, ce dernier crut toujours que la révolution se déclarerait en Russie et non en Allemagne.

«La princesse de Bakounine» par Lorenza Foschini. Traduit de l’italien par Karine Degliame-O’Keeffe. Quai Voltaire, 2017.

Tags: , , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.