Mediapart, une machine à cash se lâche… 


On peut l’estimer odieux par son refus de comprendre les raisons pour lesquelles le peuple se détourne toujours davantage de la gauche. Le tonitruant fondateur du site d’information et d’opinion Mediapart, Edwy Plenel, s’est déchaîné contre « la chaîne qui monte », à savoir CNews, l’accusant d’être la voix de l’extrême-droite.

Curieusement, ces deux médias si différents par leur concept et leur actionnariat constituent chacun une réussite. « Mediapart, machine à cash », titrait il y a un an « Le Point » : quatre millions d’euros de profits et 220.000 abonnés. Plenel milite en faveur de l’éclosion de médias se déployant en vertu de concepts alternatifs. Il a raison de dénoncer cette anomalie : quelques milliardaires contrôlent des journaux, chaînes de télé, radios… Ainsi peuvent-ils barrer la route à des enquêtes au sujet de dysfonctionnements et manigances au sein de leurs empires industriels et financiers.

Pour autant, pourquoi Plenel critique-t-il aussi sévèrement CNews ? Certes, cette chaîne appartient à la famille Bolloré, et elle a largement soutenu le clivant Eric Zemmour. Mais la qualité de certaines émissions est incontestable : des journalistes lucides invitent des spécialistes et experts de toutes tendances qui évoquent des sujets souvent moqués par des organes d’information pour lesquels tout coup de griffe à l’égard de la cancel culture, du séparatisme, de l’écriture inclusive (etc.) s’apparente au fascisme. Il est si facile de frapper d’anathèmes des personnes qui, en réalité, nous alertent sur certaines lâchetés et turpitudes. L’essentiel, c’est de défendre le droit à la diversité d’opinion et la liberté d’expression dans un climat régi par le respect et la Raison.

Yann Le Houelleur, correspondance de Paris

Tags: , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.