Tribune libre – L’Ukraine et la destruction de l’Europe


Lentement, imparfaitement, les analyses s’affinent à propos de l’opération russe en Ukraine. Elles deviennent un peu moins manichéennes, tout en demeurant largement minoritaires, la propagande mensongère initiée par Washington étant prééminente et assourdissante. En face, les médias libres, qui osent mettre en avant des vérités dérangeantes, ont été bâillonnés.

Ce qu’il importe de comprendre, c’est que la Russie a bel et bien été attirée dans un piège. Ce qu’on reproche aux troupes russes, et qui est en grande majorité faux ou exagéré, n’a pas eu son équivalent lorsque les troupes américaines, sans autres motifs qu’un insatiable appétit de domination et une soif de pillage, ont agressé le Vietnam, l’Irak à deux reprises, la Yougoslavie (fait grave puisqu’il s’agissait d’un pays européen et que des nations européennes ont appuyé l’agresseur), la Libye (par le truchement de Sarkozy, valet de l’Amérique), la Syrie. En réponse à la violation continuelle du droit international et de la souveraineté des États par Washington, aucun concert de protestations, aucune sanction, aucun gel des avoirs, aucune fourniture d’armes aux victimes. La masse européenne, en revanche, dont les élites fréquentent depuis plus d’un demi-siècle les universités et les cénacles d’outre-Atlantique, a été suffisamment formatée pour spontanément haïr l’ennemi qu’on lui désigne et soutenir la plus grande organisation criminelle de tous les temps : l’OTAN.

En réalité, ce n’est que dans une mesure atténuée que la Russie est visée par la stratégie américaine en Ukraine. L’adversaire principal, celui qu’il s’agit d’abattre, c’est l’Europe, concurrent géoéconomique dont le président Mitterrand, à la veille de sa mort, confiait à l’un de ses biographes que les États-Unis menaient contre elle une lutte à mort.

La grande crainte des États-Unis a toujours été que l’Europe s’unifie du Portugal à la Russie, voilà pourquoi il s’agit pour eux d’affaiblir les Russes, de les repousser le plus loin possible hors de portée de l’Europe et de fracasser l’économie européenne. Avec la complicité des gens qui nous gouvernent, tous mondialistes et grassement corrompus par leurs maîtres oligarchiques, les populations européennes sont en voie de tiers-mondisation, sous les applaudissements de nos bourgeoisies cosmopolites et de nos peuples abêtis par des décennies de lavage de cerveau, d’inculture et d’effacement de l’esprit critique.

Michel Bugnon-Mordant, Fribourg

Tags: , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.