PIB, on marche sur des oeufs


Comparé à celui du 1er trimestre 2010 (0,9 %), le chiffre du PIB pour le 2e trimestre semble avoir vraiment fière allure. 

PAR DANIEL LAMPART

Mais à voir les détails, il y a lieu de s’inquiéter. En effet :

  • Les exportations de marchandises et la consommation privée stagnent. Or, ce sont là deux facteurs essentiels pour l’économie suisse. Les exportations de marchandises devraient commencer à sentir les effets de la force du franc. Quant à la consommation, il semble que le chômage, l’évolution relativement faible des salaires et la baisse plus prononcée du pouvoir d’achat (primes des caisses-maladie) ne sont pas sans conséquence.
  • La croissance du PIB provient principalement de deux sources.  Premièrement, les exportations de services (sans le tourisme) ont fortement augmenté. Selon un communiqué du SECO, cette hausse vient surtout des revenus du commerce des matières premières, de l’argent dont la majorité de la population suisse ne verra jamais la couleur. Deuxièmement, les entreprises ont moins déstocké que lors du 1er trimestre. Selon la façon de calculer le PIB, cela se traduit pas une augmentation de ce dernier. Une reconstitution des stocks n’a cependant pas encore eu lieu. Sans les facteurs « stocks » et « exportations de services », le PIB aurait même baissé au 2e trimestre 2010.
  • Même si la croissance est vigoureuse, le PIB suisse n’atteint que son niveau d’avant-crise (2e trimestre 2008)

Étant donné cette évolution, à laquelle il faut ajouter l’appréciation du franc suisse et la nouvelle explosion des primes des caisses-maladie en 2011, il est complètement déplacé de céder à l’euphorie quant à la croissance de l’économie suisse. Il faut au contraire s’attendre à un affaiblissement de cette croissance…

Daniel Lampart est économiste en chef de l’Union syndicale suisse. Cet article est tiré de son blog sur www.uss.ch

Photo: La Méduse

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.