Le billet de Calimero – Une histoire d’amputation qui se termine bien … Surtout ne vous faites pas de souci!


Ma première histoire remonte aux années septante. Un jeune alpiniste Vaudois arrive au terme d’une randonnée à ski les pieds gravement gelés … héroïsme de la jeunesse, il ne sentait déjà plus ses pieds dès le début de cette longue course. Il se retrouve donc hospitalisé dans l’établissement le plus proche, où accourent au plus tôt ses parents inquiets. Un membre du personnel se fait fort de les rassurer: “surtout ne vous  faites pas de souci, nous avons un excellent chirurgien!”. Les pieds bien sur terre, les parents font rapatrier de suite le jeune éclopé au CHUV. Il va bien merci pour lui, il a gardé tous ses orteils.

Ma seconde histoire est actuelle, c’est la vôtre, vous les Genevois et Vaudois inquiets au chevet du réseau ferroviaire Lémanique. J’imagine sans peine vos regards torturés en lisant l’étiquette accrochée au bas du lit: Léman 2030 …  Surtout ne vous  faites pas de souci, nous avons un excellent promoteur immobilier!

Tags: ,

2 Responses to “Le billet de Calimero – Une histoire d’amputation qui se termine bien … Surtout ne vous faites pas de souci!”

  1. Rominet Sentencieux 17 octobre 2013 at 20:34 #

    Très éminent collègue, Mon cher Calimero!

    C’est avec un sentiment frisant la honte que je viens vous faire mon mea culpa, vous présenter par écrit mes regrets et plates excuses !!! Je suis déçu de moi-même, immensément, pas moins que lorsque j’ai crû la presse de boulevard salissant Thomas Borer.

    Non seulement j’ai pensé en parcourant vos lignes que vous ne compreniez rien à rien, bien pire, j’ai tenu à le faire savoir publiquement! J’ai clamé haut et fort dans nos estaminets que vous étiez un gnolu, une andouille, un âne baté, un taguenet, un idiot de première et bien pire! Mais comment aviez-vous pu oser prendre la plume pour ironiser sur ce choix éclairé, idéal! Avoir mis pour chef à la tête de Léman 2030 un expert incontesté dans l’art de la valorisation des batiments et de la location des surfaces commerciales, tout simplement GENIAL … cousu comme un gant sur la main! Comment osiez-vous ironiser face à si parfaite adéquation? Ignare coquille d’oeuf !?!?!

    Et patatras! Le monde s’est écroulé autour de moi, le sol s’est dérobé sous mes pieds d’un seul coup, comme le sol d’un magasin disparaissant dans un tunnel! Chute brutale de mon égo! Profitant de l’instant ou je reprenais mon souffle entre deux diatribes, le Panda s’est fâché tout rouge:

    “Maintenant tu te la coinces Rominet! Léman 2030 ce n’est pas un projet immobiler! Léman 2030 c’est … enfin l’idée c’était … d’abord de construire une 3ème voie entre Lausanne et Genève !!!!

    Vous imaginez ma stupeur, ma désillusion profonde! C’est que j’y croyais ferme moi … que Léman 2030 c’était un projet pour résoudre la crise du logement sur l’arc Lémanique! Juré craché, j’y croyais dur comme fer … alors vous imaginez ma déception … dure dure l’entrée en gare pour le Rominet … ainsi le gnolu, l’andouille, l’âne baté, le taguenet, l’idiot de première et bien pire … ce n’était pas Calimero…

    Il faut dire que j’ai au moins deux excuses pour ma grossière confusion! Tout d’abord l’absence totale de réaction de nos élus face au choix d’un tel chef a de quoi induire le citoyen Lambda en erreur, pour ne pas dire le tromper. C’est tout simplement, n’ayons pas peur des mots, STUPEFIANT !!!!

    Le bon peuple s’en est-il rendu compte? A-t-on oublié de se poser des questions sur les compétences requises en matière de technique des transports pour diriger un tel projet? Andreas Meyer aura probablement une réponse, sans doute sa botte secrète face aux questions qui dérangent: “ça ce n’est pas un problème!” … ou alors peut-être le Panda …

    En second lieu, à coté du grand chef 2030 on voyait s’afficher un conservateur, un vrai de vrai, enfin vous voyez ce que je veux dire, pas un conservateur qui veut juste conserver des valeurs … enfin si … comment dire … Voilà: un qui devrait par profession conserver des constructions porteuses de valeurs dignes d’être conservées pas seulement pour les conservateurs. Là je m’étais dit: “Chouette, il va les mettre sous cloche, les petits deux pièces à 900 balles charges comprises” … ben non! Paraît au contraire qu’on va détruire nos gouttières préférées … et le pire c’est que … on risque de ne même pas pouvoir aller squatter l’antique halle aux locomotives … paraît qu’on veut la détruire aussi … et cela même si le conservateur a dit qu’il le regrettait, vrai de vrai! D’ailleurs sûr qu’il sera le premier à dire son immense satisfaction si les halles devaient résister, protégées qu’elles sont!

    En fait je n’y comprends vraiment plus rien, peut-être que le Panda nous expliquera …

    J’espère, très cher Calimero, que c’est sans rancune aucune que vous finissez de me lire, en tout cas je vous aurai déchargé!

    Je le répète ici, s’il devait y avoir un gnolu parmi nous, ce n’est pas vous!

    Votre serviteur,

    R.S.

  2. Le Marsupilami scandalisé 20 octobre 2013 at 09:39 #

    J’ai été personnellement scandalisé par la nomination de Mr Léman 2030.

    Imaginez qu’ils ont écarté ma candidature sous prétexte que “l’erreur de casting” aurait été … trop visible! Vous auriez “vu” plus de problèmes, vous, avec un marsupilami?

    Pour montrer que j’avais des talents (en plus d’être champion de saut-de-mouton), j’ai alors entonné “Quoi, ma gueule? Qu’est ce qu’elle a ma gueule?”

    Ils n’ont même pas compris l’allusion, et ont précisé que ce n’était pas un “beau chanteur” qu’ils cherchaient. Ils ont alors ajouté qu’après les désastres de Swissair et de l’UBS il fallait (r)assurer. Au bord du Léman à peine un milliard est en jeu, mais il paraît que les contribuables deviennent méfiants. Il faut donc être très prudent, surtout que l’achat du Gripen montre clairement qu’à un certain stade même les politiciens se mettent à poser des questions, et les partis à prendre position … bon … là c’est plus cher, c’est à partir de quatre milliards …

    Que dans ces conditions on ait recalé un marsupilami, t’es bien d’accord Calimero, c’est ro-injuste …

    Et puisque c’est comme ça, je promets que la prochaine fois, je vais me déguiser moi-aussi!

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.