Tribune libre – Je ne suis pas complotiste du tout, je réfléchis différemment, c’est tout!


Il est grand temps, d’arrêter de nous prendre pour des complotistes, parce que l’on ne pense pas la même chose que la dominance gouvernementale.

Je ne suis pas complotiste du tout. Je réfléchis différemment, c’est tout. Et une société qui se dit démocratique l’est-elle vraiment, elle qui n’écoute que la voix de la science, et quelle science, je vous le demande ?

J’ai regardé le 19 mai 2020 sur la RTS 2 le reportage Genesis 2.0, qui nous amène d’abord en Sibérie, où des hommes partent à la recherche de défenses de Mammouths. Pour ensuite, nous emmener dans différents endroits du globe, pour nous montrer tous les travaux qui se font dans les universités, sur les recherches diverses, pour, comme le dit un chercheur chinois, « aider Dieu dans la création ». Alors, je doute fortement que ce coronavirus vienne du peuple chinois qui mange des animaux de tous genres.

Peu de temps avant que ce coronavirus n’arrive en Europe, était paru, dans un quotidien gratuit, un petit encart de quelques lignes, qui disait que les chinois avaient génétiquement modifié des embryons qu’ils avaient implantés dans l’utérus d’une femme porteuse, et que les deux nourrissons, la mère et les médecins avaient disparu. Alors, je me demande, qui sont les complotistes?

De plus, nous parler de vaccins, alors que personne ne sait d’où vient cette maladie, m’amène à m’interroger sur la course au trésOR, que se lancent les universités, les firmes pharmaceutiques et autres. Je crois, qu’il serait temps que les recherches scientifiques arrêtent de jouer à l’Apprenti Sorcier.

Françoise Richard, Marly

Tags: , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.