Près de 500 journalistes sont morts du Covid-19 en neuf mois


Près de 500 journalistes sont morts du Covid-19 dans 56 pays en neuf mois, a affirmé mardi 1er décembre 2020 la Presse Emblème Campagne (PEC) dans son rapport mensuel. Au cours du mois de novembre, 47 travailleurs des medias de plus ont succombé au coronavirus, contre 22 décès connus en octobre. Le communiqué de presse de la PEC dans son intégralité:

« Malheureusement, la pandémie fait toujours plus de victimes au sein des médias. C’est une grande perte. Dans des pays comme l’Inde, le Brésil, l’Argentine et le Mexique, le nombre de victimes parmi les journalistes est en hausse », a précisé le secrétaire général de la PEC Blaise Lempen.

Par région, sur les 489 journalistes décédés du Covid-19 depuis le 1er mars, l’Amérique latine est en tête avec plus de la moitié des victimes, soit 276 décès (25 de plus en un mois). L’Asie suit avec 125 morts (dix de plus),devant l’Europe (38 décès, sept de plus), l’Amérique du Nord (26, trois de plus) et l’Afrique (24, deux de plus).

Le Pérou reste le pays avec le bilan le plus lourd, soit 93 travailleurs des medias décédés du coronavirus depuis mars (selon l’Association nationale péruvienne des journalistes, inchangé). L’Inde est désormais le deuxième pays le plus touché avec 51 décès (quatre de plus en un mois).

Le Brésil a pris la troisième place avec 43 victimes (sept de plus), devant l’Equateur 41 morts (inchangé), le Bangladesh (39 décès, quatre de plus) et le Mexique (33 morts, sept de plus en un mois).

Les Etats-Unis suivent au septième rang avec 25 victimes (trois de plus), devant le Pakistan (12), le Panama (11) et la Bolivie (9). Au Royaume-Uni, pays européen le plus touché, deux journalistes de plus sont morts en novembre, soit 10 au total depuis mars.

Suivent le Nigéria (8), l’Afghanistan (7), le Honduras (7), la République dominicaine (7), l’Argentine (6, quatre de plus), le Nicaragua (6), le Venezuela (6), puis 5 morts en Colombie, France, Russie et Espagne, et 4 en Italie.

Trois journalistes sont décédés du Covid-19 dans chacun de ces pays : Cameroun, Egypte, Guatemala, Iran, Népal et Salvador.

Deux décès sont connus dans les pays suivants: Afrique du Sud, Algérie, Indonésie, Maroc, Paraguay et Suède.

Enfin, la PEC a identifié au moins un décès dans les 21 pays suivants: Allemagne, Arabie saoudite, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chili, Irak (Kurdistan), Israël, Japon, Kazakhstan, Kenya, Kirghizistan, Liban, Portugal, République démocratique du Congo, Tadjikistan, Togo, Turquie, Suisse et Zimbabwe.

La moyenne d’âge des journalistes décédés en novembre (ceux dont on connaît l’âge, soit les trois quarts des 47 décès recensés) est de 56 ans. Un peu plus du tiers des victimes avait moins de 60 ans.

Le chiffre réel des victimes est certainement plus élevé, car la cause des décès de journalistes n’est parfois pas précisée ou leur mort pas annoncée. La statistique peut être trompeuse, parce que les pays qui informent sont en tête, alors que dans d’autres pays il n’y a pas d’information fiable.

Le décompte de la PEC est basé sur les informations des médias locaux, des associations nationales de journalistes et des correspondants régionaux de la PEC.

Liste des victimes sur : www.pressemblem.ch

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.