Air France, en avant pour le climat


PAR GÉRARD BLANC

Dans son dernier communiqué, le groupe Air France-KLM  s’engage à se doter d’objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre basés sur la science, à travers l’initiative Science-Based Targets (SBTi). Alors : greenwashing ou engagement sincère ?

Habitués aux déclarations parfois contestables de la majorité des compagnies aériennes dans ce domaine, nous sommes d’avis que cette prise de position bienvenue autant qu’inattendue mérite qu’on se penche de près sur la question.

Ainsi, les  compagnies  du  groupe  aérien ont décidé de se lancer dans un programme de décarbonation  ce qui, de prime abord, serait plutôt positif, voire sympathique, alors que les gouvernements du monde se réunissent sur le sujet du climat à, l’occasion de  COP 26 de Glasgow. Les objectifs de la SBTi sont, au premier semestre 2022, de limiter le réchauffement climatique bien en-deçà  de 2°C, conformément à l’Accord de Paris de la COP20, d’ici à 2030.

Le groupe Air France-KLM a donc annoncé le vendredi 29 octobre 2021 avoir signé une lettre d’engagement avec l’organisme indépendant  de  référence  SBTi  fondé  par  le  CDP  (Carbon  Disclosure  Projet),  le  Pacte  mondial  des  Nations unies et le Fonds mondial pour la nature (WWF), avec pour objectif de ramener le réchauffement climatique à zéro degrés d’ici à 2050. 

Pour y parvenir, Air France-KLM s’engage à  renouveler sa flotte,  avec  l’intégration  d’avions  de  dernière  génération , en précisant qu’Air France a  cessé  l’exploitation  d’avions  quadriréacteurs,  Airbus  A340  et  Airbus A380. Il est prévu d’utiliser des carburants durables d’aviation ou SAF (Sustainable Aviation Fuel), des carburants  d’origine  non  fossiles  produits  à  partir  de  déchets  industriels  ou  domestiques  et  n’entrant pas en concurrence avec l’alimentation humaine. Une autre mesure prise est celle de l’éco-pilotage, avec la recherche d’une plus grande efficacité des opérations : trajectoires plus directes  en  coordination  avec  le  contrôle  aérien,  roulage  sur  un  moteur,  descente  continue, allègement du poids des avions, etc. Une autre mesure évoquée est celle  du recyclage des déchets et la suppression progressive du plastique à usage unique. 

Plus intéressante est la signature du partenariat avec Solar Impulse (Bertrand Piccard) dans le cadre de la recherche pour une aviation à propulsion solaire. 

Opinion: Cet engagement de la part du groupe Air France–KLM est tout à fait méritoire et on aimerait voir les autres compagnies aériennes prendre des décisions identiques ailleurs dans le monde et, surtout, de la part des compagnies lowcost qui misent principalement sur des vols de courte distance, alors que le transport ferroviaire est disponible, compétent et bien moins  polluant.  Nous ne suivrons pas la décision de l’emploi du SAF (Sustainable Aviation Fuel), dès lors que celui-ci se basera sur du biocarburant qui, même portant le nom de « sustainable » , émet autant de CO2 que le kérosène selon certains experts. Par contre, le partenariat avec Solar Impulse semble aller dans la bonne direction, l’objectif étant de supprimer l’utilisation de carburant et les nuisances sonores en employant l’énergie solaire. L’intégration d’avions de la nouvelle génération  et l’élimination des Airbus A340 et A380 est aussi une perspective réjouissante de même que la piste de l’éco-pilotage.

Mais, dans l’immédiat, la première chose serait de réduire le nombre de vols en accord avec les autres compagnies aériennes dans un esprit de concurrence loyale. Or, de cela, le communiqué ne parle pas.

Je pars

Tags: , , , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.