Tribune libre – La peur est mauvaise conseillère…


La peur est mauvaise conseillère, disait déjà ma grand mère, mais c’est encore pire que cela.

Du point de vue clinique, la pandémie de SARS-CoV-2 a été montée, comme les œufs en neige, par la propagande. Si l’OMS avait été honnête, elle aurait dû déclarer simplement ce que disaient de très nombreux spécialistes: le nouveau coronavirus, dans 95% des cas, est complètement asymptomatique ou produit un syndrome de grippe tout à fait banal. Les personnes en danger étaient les plus rares, celles spécialement affaiblies ou avec plusieurs pathologies.

A la fin des années 50, sous De Gaulle, une épidémie avait éclaté et, sans panique ni terreur, sans course aux vaccins ni interdiction faite aux médecins de soigner leurs patients, la vie avait suivi son cours. L’économie et les échanges furent saufs. A l’époque, Bill Gates était dans son berceau et n’”influençait” pas encore les médias. Au lieu de réflexion et de bon sens, l’OMS, les gouvernements et les médias ont fait tout le contraire, générant la panique, le stress, la dépression, parfois malheureusement le suicide, ce qui a eu pour résultat, de faire baisser les « défenses immunitaires, » mécanisme naturel que nous possédons normalement tous et qui est indispensable pour que notre organisme se défende “naturellement” contre les maladies.

Or le gouvernement français, au plus fort de la crise (mai 2020), dans le pays qui se disait “des droits de l’Homme”, a décidé deux monstruosités:

–  Empêcher les médecins de rendre visite à leurs malades, ce qui est contraire au serment d’Hippocrate (“j’interviendrai pour les protéger”…);
– Interdire l’usage de l’hydroxychloroquine. 

Pendant que le gouvernement écoute des experts peu crédibles, le Dr Montagné, Prix Nobel, est raillé et  le Prof. Raoult, plus de 30 ans d’expérience au CHU de Marseille sur les maladies virales, se fait rabrouer par le Conseil de l’Ordre.

Nous sommes en pleine dérive… Mais nous ne sommes pas seuls, le 29/01/2022, le Dr Christian Perrone ainsi que des milliers de personnes et personnalités, inquiètes de la tournure des événements, se sont réunies en congrès. Une commission Franco-Italienne, Doutes et Précautions (Dubbio e Precauzione), s’est penchée sur nos “inquiétudes, réflexions, protestations”.

La France prétend devenir la base avancée de Pfizer en Europe. Ce qui explique que malgré la diminution de la crise, de la gravité des cas, de l’assouplissement des mesures dans d’autres pays d’Europe, le gouvernement français veut nous faire absorber la 3e dose de rappel, emballée dans le pass vaccinal. Puis ce sera la 4e et ainsi de suite… Le maintien du pass vaccinal ne répond en aucun cas à des raisons sanitaires mais bel et bien à des raisons exclusivement économiques.

La maladie n’est pas un problème humain a résoudre mais une opportunité économique a saisir…
Réveillons-nous ce n’est qu’un cauchemar !!

Dominique D’Arezzo, Lisbonne

La Covid-19, peinture ©2021 Geneviève Delaunay

Tags: , , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.