Tribune libre – Du Kazakhstan à l’Ukraine, deux poids deux mesures ou clairvoyante pesée des intérêts?


Début janvier, dans l’indifférence générale, l’armée russe entre au Kazakhstan pour écraser la contestation et les manifestations ouvrières… Le 24 février, les troupes russes envahissent l’Ukraine…

Les réactions indignées, le mot est faible, à l’invasion criminelle de l’Ukraine par l’armée russe sont justifiées. Mais que dire de la retenue, voire du silence qui ont accompagné, un mois plus tôt, l’irruption des troupes russes au Kazakhstan ? Deux poids deux mesures ou clairvoyante pesée des intérêts ?

Quand les soldats de Poutine sont intervenus au Kazakhstan pour écraser la révolte ouvrière, tout le monde aura remarqué que ni Biden, ni l’Union européenne, ni aucune des puissances capitalistes n’a protesté contre cet écrasement sanglant d’ouvriers soulevés contre les conséquences des privatisations. Il est vrai que pour faire passer les privatisations au Kazakhstan comme en Russie, en Russie comme dans l’Union européenne ou aux États-Unis, tous les gouvernements aux ordres des marchés financiers et des multinationales sont prêts à faire cause commune.

Michel Zimmermann, Nyon, Lutte socialiste

Tags: , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.