Rassemblement Corona à Lachen dans le canton de Schwytz en 2020, le satiriste Andreas Thiel acquitté, « une victoire pour les combattants de la liberté »


Suite au rassemblement Corona 2020 à Lachen dans le canton de Schwytz, toutes les procédures intentées contre les manifestants ont été suspendues, a communiqué, le 24 juin 2022, Josef Ender, le président de l’Alliance pour l’action dans les Cantons de Suisse centrale pour une politique Corona raisonnable. Nous publions le communiqué in extenso:

Le Tribunal de district de March a également acquitté le satiriste Andreas Thiel. Ce dernier avait été accusé d’avoir violé l’obligation de porter un masque en dehors de son discours. Les frais de procédure d’un montant de CHF 1’291.10 et l’indemnisation du défenseur d’un montant de CHF 4’137.10 sont à la charge de la Caisse d’Etat. Le défenseur était l’avocat Oswald Rohner d’Einsiedeln, à qui le jugement a été notifié. L’avocat avait précisé, lors de l’audience du 21.06.2022, qu’il n’y avait pas d’obligation de porter un masque pour Thiel en tant qu’orateur, et en outre, que l’accusé n’était pas un participant au rassemblement.

L’arrêt ne contient pas d’exposé des motifs ; celui-ci ne sera fourni que si une des parties à la procédure le demande ou si un recours est formé contre l’arrêt.

Par ce jugement, toutes les procédures en lien avec la manifestation sont terminées; il y a eu d’autre part des acquittements, qui ne sont pas encore entrés en force.

Les frais et les indemnités d’avocat liés aux procédures contre Ender, Bünter et Thiel, s’élèvent déjà à CHF 19 ‘680. Somme qui sera à la charge des contribuables.

Comme l’avait déclaré à l’époque le conseiller national Pirmin Schwander, cette criminalisation des orateurs visait à museler les esprits critiques. Le principal responsable de ces procédures est le conseil d’Etat de Schwyz et le directeur de la sécurité de Schwyz, Herbert Huwyler, qui a fait du zèle avec toute la sévérité possible à l’occasion de ces manifestations pacifiques. A la suite de la manifestation de Lachen, des mesures totalement disproportionnées ont rendu impossible des rassemblements politiques (comme par exemple à Einsiedeln). Le but de ces procédures était d’entraver la communication politique en réprimant l’opposition de la population aux mesures Corona, considérées comme disproportionnées et illégales.

L’avocat Oswald Rohner a commenté ainsi les acquittements : « Une victoire pour les combattants pour la liberté, un petit pas sur le chemin du retour à l’Etat de droit. Une gifle pour le ministère public et le gouvernement Schwyzois, qui s’est servi du ministère public pour poursuivre et criminaliser des citoyens pacifiques et épris de liberté. »

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.