Revue de presse – La Suisse régresse dans l’Indice Global de Corruption 2022


Bien que la Suisse figure parmi les pays les plus performants, elle perd 8 places en l’espace d’une année et cède le 12e rang mondial pour le 20e, juste derrière la France (Indice Global de Corruption/Global Risk Profile), lit-on dans « La lettre de l’Observatoire Géostratégique de Genève« .

Cette chute s’explique principalement par une perception de corruption un peu plus élevée cette année par rapport à l’année dernière. La Suisse passe ainsi du 6e rang au 9e dans le sous-indice «corruption». Par ailleurs, les risques liés à la criminalité en col blanc restent bien supérieurs en Suisse que dans beaucoup d’autres pays européens. Dans ce deuxième sous-indice, la Suisse occupe le même rang que l’année dernière (47e): une performance bien inférieure à la France (5e), l’Espagne (8e), le Royaume-Uni (16e), le Portugal (17e) ou l’Allemagne (27e). Après 4 ans d’alternance entre la Finlande (meilleure performance mondiale en 2019 et 2020) et le Danemark (meilleure performance en 2018 et 2021), la Norvège prend pour la première fois la tête du classement. Elle est suivie de près par quatre autres pays européens : la Finlande (2e), la Suède (3e), le Danemark (4e) et l’Estonie (5e).

Tags: ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.