Agneaux silencieux


En février 2007, le Conseil suisse de la presse, saisi d’une plainte de l’association info-en-danger, a conclu qu’une claire distinction entre contenu rédactionnel et publicité est essentielle pour la crédibilité des médias. Toute consigne rédactionnelle émanant d’annonceurs contrevient à la Déclaration des devoirs et des droits, qui est aux journalistes ce que la Convention de diligence est aux banquiers.

Au moment de sa publication, cet arrêt unique en son genre a pourtant été passé sous silence par la majorité des journaux de Suisse romande, ce qui en dit long sur le climat de peur qui règne dans les rédactions de ce coin de pays. De fait, aujourd’hui, on peut se demander quel a été l’effet du jugement du “gendarme” de la presse. Le contenu rédactionnel dans les journaux, surtout gratuits, a-t-il fait un saut de qualité?

Déchantons. Moins d’une année après sa publication,  force est de constater que l’avis destiné à créer jurisprudence et à légitimer la résistance des journalistes face aux pressions du mercantilisme ressemble à un coup d’épée dans l’eau. Sinon comment expliquer la quantité d’articles qui n’offrent aucune distance critique, seulement de la publicité à l’état pur. Désarmé au chapitre des sanctions, le Conseil de la presse ne peut compter que sur un sursaut de fierté venu de la base. On peut toujours rêver.

*Editorial paru dans La Lettre hebdomadaire du Journal de Genève et Gazette de Lausanne, No 29 du 23 au 29 novembre 2007

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.