Priapisme


Désolés de revenir sur la question, mais l’urgence éditoriale l’exige. Nous venons d’apprendre que DSK, non content d’avoir sauté une femme de chambre bien sous tous les rapports, nonobstant l’ultime qui lui est reproché, fornique à tours de bras. Trêve  soit accordée, en ce temps de carême boursier, à sa présomption d’innocence. Notre homme a perdu tout à la fois ses femmes et son poste de grand argentier mondial, et à ce titre il a toute notre compassion. Depuis ce fatal 14 mai, il doit après quelques jours de geôle bienfaisante se contenter d’une seule femme. Pour un sexopathe cela doit être très très dur d’être brusquement privé de ses doudoux. Le procureur de NYC ferait mieux d’y réfléchir avant de jeter l’opprobre sur cet injustement nominé ‘The Perv’ et exiger une expertise psychiatrique dûment étayée.  Dominique souffre du désir perpétuel, d’un organe sans cesse en éveil. Un minimum d’humanité devrait nous inciter à se mettre à sa place. Quelle souffrance, quel supplice, quelle infirmité se sont-ils donc abattus sur ce qui reste d’un patron par ailleurs si compétent? Les Anciens qui s’y connaissaient déjà en matière de sexualité débridée en avaient même consacré un dieu. Priape régnait débonnaire sur cette dysfonction anatomique qui n’était nullement critiquée.  On vénérait l’idole pour retrouver son sang-froid.

Essayez seulement de vous imaginer 24h sur 24 dans une attente inassouvie?

Le droit d’être soulagé de cet incessant besoin devrait relever des droits humains les plus fondamentaux. DSK est malade. Le devoir le plus élémentaire nous enjoint de faire profil bas en lui accordant notre pardon!

 

 

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.