Le miracle grec


Tiens, Jean-Luc Godard reprend du service! On croyait le chantre de la Nouvelle vague  –  pour nos jeunes lecteurs, se référer au savoir en ligne, “mouvement cinématographique apparu en France à la fin des années 50”  –  à bout de souffle, terré en terres vaudoises,  à force d’avoir déconstruit l’art des autres et bouleversé les canons du cinéma. On le serait à moins. Disons qu’il faudra encore des décennies aux cinéphiles pour comprendre le fil qui sous-tend son discours.  Adepte avant l’heure de la transversalité multidimensionnelle, improvisateur déroutant, ayant juxtaposé tout ce qui lui tombait sous la main et apparemment assujetti de toute logique, se pique ces jours de philosophie grecque.

Pour notre provocateur patenté – et il n’a pas tout tort – la crise grecque serait facile à résoudre. Car nous sommes infiniment et définitivement  redevables à cet archipel méditerranéen, fondateur de notre civilisation occidentale. De quoi déstabiliser l’analyse des économistes et les plans de l’UE, qui peine à racler ses fonds de tiroir.

“Y’a qu’à donner dix francs chaque fois que le mot donc est prononcé”. Analysons donc l’idée salvatrice, sinon surprenante, de cet agitateur du 7e art. Selon notre homme, ce serait le philosophe Aristote – 384-322 avant J-C – qui aurait inventé cette géniale articulation logique. Avant, donc, on pensait de guingois. La pensée errait autour de la Méditerranée, entre criques et plages, provoquant actions chaotiques et idées à tout va. Le miracle grec se serait donc définitivement imposé grâce au donc. Quelques siècles plus tard, un petit malin l’a vulgairement plagié, faisant fi de la référence antique et des droits d’auteur. Il pensait, donc il était. Dans une logique que nos amis français érigent toujours en art de vivre, même si la pensée s’est depuis lors évaporée.

Mais sur le fond de l’histoire, Godard a raison. La Grèce est notre matin et notre fondement, quoi qu’on en dise.

 

Tags: ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.