La Méduse a 10 ans!


Le 1er octobre 2003, le Radeau de la Méduse, allégorie critique d’une gouvernance en mal de repères et dérivant au large des préoccupations citoyennes, hissait la voile. Son émanation directe, La Méduse, journal en ligne édité à Lausanne, fête aujourd’hui ses dix ans.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Voici ce qui nous écrivions dans notre premier éditorial: «Les élus de l’hyperpuissance, l’Amérique, donnent l’impression de naviguer à vue et de s’enliser dans une sanglante fuite en avant. La conduite d’aventures guerrières sans lendemain l’emporte sur une réflexion capable de redonner un véritable nouveau souffle à l’économie. La crise de confiance atteint le consommateur moyen, confronté à des enjeux biotechnologiques qui le dépassent mais aussi à des dérèglements climatiques inquiétants. Sans parler des catastrophes écologiques qui découlent de la course aveugle à la croissance.»

Nous concluions: «Jusqu’où nous emporteront les apprentis sorciers du commerce mondial sur leur bateau devenu fou? Des bouts de ciel bleu se profilent-ils à l’horizon? Quelles solutions envisager pour assurer son avenir à la planète? Sauve-qui-peut la Terre.»

10 ans après, le monde a-t-il beaucoup changé? Politiquement, les volcans ne sont pas éteints. Un Nobel de la paix a remplacé un lobbyiste du pétrole à la tête de la première puissance mondiale mais le temps dira s’il mérite son prix. Le masque a failli tomber lorsque la grande parade des destroyers en Méditerranée a fait croire à une intervention en Syrie.

Economiquement, un krach boursier dévastateur est passé par là, laissant des cicatrices profondes dans les budgets des Etats, déjà mal en point. Certaines leçons ont été tirées. Mais le consumérisme s’est encore accentué. La digue placée devant les magasins la nuit et le dimanche s’effondre. La nouvelle Eglise est le supermarché. On achète pour signifier que l’on existe. La gestion des déchets devient un casse-tête sans fin.

Environnementalement parlant, le dernier rapport sur le climat confirme les hypothèses de base défendues par la Méduse. Fukushima en est le dernier avatar.

Espace de réflexion, le Radeau de la Méduse a nettoyé le pont en 2005 et en 2010. Le site a opéré un toilettage complet, modifiant son logo et introduisant de nouvelles rubriques. La culture, les médias, la nature (les «Jardins de la Méduse») ont fait leur apparition dans un contexte graphique radicalement transformé.

Parallèlement, la Méduse a laissé le radeau au port pour s’envoler plus légère vers de nouvelles aventures. Tout en demeurant posé sur les faits plutôt que sur l’encensement ou l’accablement de la personne, son regard explore de nouvelles pistes. Par exemple, il met en avant le débat citoyen autour de projets urbains. Dans d’autres domaines comme la santé ou l’agroalimentaire, des régates amicales sont entreprises en partenariat avec des équipages dotés de boussoles adaptées aux défis actuels. C’est ainsi qu’une nouvelle collaboration a vu le jour l’été dernier avec le site «Ouvertures», développé par le journaliste français Jean-Luc Martin-Lagardette.

Aujourd’hui plus d’un millier de lecteurs gravitent autour de la Méduse, journal en ligne animé par le soussigné. Cet anniversaire est aussi l’occasion de remercier tous les contributeurs bénévoles et les sites partenaires, associés dans ce voyage au service de la compréhension du monde dans lequel nous vivons.

Tags: ,

29 Responses to “La Méduse a 10 ans!”

  1. Philippe Chopard 1 octobre 2013 at 13:00 #

    Bravo pour cette expérience et digne constat que les interrogations du passé demeurent au présent… De quoi espérer dix nouvelles années… et plus si personne ne bouge…

  2. Sioux 1 octobre 2013 at 14:03 #

    Bravo pour ce plaidoyer des 10 ans… le jour où l’Etat fédéral US cesse ses activités!

  3. Dominique Diserens 1 octobre 2013 at 14:28 #

    Bravo!

  4. Le Lémanique 1 octobre 2013 at 15:21 #

    Bon anniversaire et bonne suite à ce projet très varié et plein de diversité.

  5. Ian Hamel 1 octobre 2013 at 16:14 #

    Et surtout merci pour cette bouffée d’oxygène.

  6. Jean-Luc Wenger 1 octobre 2013 at 16:53 #

    Bon anniversaire!

  7. Erling Mandelmann
    Erling Mandelmann 1 octobre 2013 at 16:56 #

    Longue vie à la Méduse!

  8. Barbara Fournier 1 octobre 2013 at 17:00 #

    Bravo Capitaine ! Et par mille sabords, bons vents à la Méduse qui sans dérive mais avec audace tient son cap!

  9. Jean-Clément Texier 1 octobre 2013 at 17:03 #

    Bon anniversaire à la Méduse!

  10. Silvia Cattori 1 octobre 2013 at 17:16 #

    Félicitations, la Méduse, et bonne continuation!

  11. Soeur Claire-Marie Jeannotat 1 octobre 2013 at 17:20 #

    En attendant et avec bonheur je souhaite un heureux anniversaire à la Méduse, qu’elle se trouve sur son radeau ou dans ses jardins, félicitations pour son engagement et courage pour l’avenir.

  12. Miroslaw Halaba 1 octobre 2013 at 18:42 #

    J’étais hier soir encore sur le site. J’avais bien vu qu’il fêtait ses dix ans, mais je n’avais pas réalisé que c’était aujourd’hui. En tout cas, toute mes félicitations! Quel engagement. Bravo ! Et encore longue vie à La Méduse.

  13. Ilja Feldstein 1 octobre 2013 at 18:53 #

    Mes félicitations pour les 10 ans de bataille contre la bêtise de l’homme.

    En me baladant sur la Méduse une citation me vient à l’esprit.

    On la trouve au mur d’un passage souterrain près de la plage de Lutry.

    “Si la Terre était carrée, nous aurions des coins pour s’y cacher ;

    mais comme elle est ronde, nous devons faire face au monde.”

    Bon courage pour la prochaine décennie.

  14. Jean-Pierre Huser 1 octobre 2013 at 18:57 #

    Bravo, la Méduse, pour tout ce travail énorme.

  15. José Roosevelt 1 octobre 2013 at 19:53 #

    Bravo et félicitations pour cet anniversaire! Longue vie à La Méduse!

  16. Catherine Bolle 1 octobre 2013 at 19:56 #

    Bravissimo pour les dix ans de la revue!

  17. caroline Depierre 1 octobre 2013 at 20:08 #

    Face à une presse de plus en plus muette et inexistante, heureusement qu’il existe encore des journaux comme la méduse pour nous informer de la réalité du monde qui nous entoure.
    Laissons la méduse voguer encore de longues années et aller de port en port à la recherche de la vérité. bon vent et bon voyage.

  18. Michèle Herzog 2 octobre 2013 at 12:47 #

    Félicitations M. Campiche pour votre travail, votre lucidité et votre indépendance. En espérant qu’un jour, si possible proche, toutes les personnes qui se battent pour de profonds changements pourront les voir. Et merci de continuer votre combat. Meilleures salutations. Michèle Herzog

  19. Juan Gasparini 2 octobre 2013 at 18:09 #

    Il faut toujours persévérer.

  20. Liliane Haefliger 2 octobre 2013 at 18:25 #

    C’est dans la tempête que l’on peut juger de la résistance d’une brindille. Contre vents et marées, sur le radeau se tient un phare, qui nous force à garder les yeux ouverts. Un journal critique, jamais caustique. Merci d’exister!

  21. Aldo Schorno 2 octobre 2013 at 18:35 #

    Toutes mes félicitations pour le jubilé de La Méduse!

    Le site et votre travail sont un réel enrichissement pour le débat public.

    Je souhaite très cordialement à la Méduse un écho toujours grandissant et une
    autre dizaine d’années – au moins – de réussite!

  22. Jean-Luc Martin-Lagardette 2 octobre 2013 at 18:39 #

    Vive la Méduse et son animateur!

  23. Irène Faessler 3 octobre 2013 at 09:37 #

    Toujours original, éveillant nos esprits sur des questions fondamentales, qui se camouflent et se perdent dans la valse bien orchestrée des “grands de ce monde”, soucieux de nous faire tourner la tête à leur rythme et selon leurs intérêts personnels.
    Bravo!

  24. Hans-Peter Gansner 3 octobre 2013 at 14:25 #

    Déjà 10 ans! Félicitations! Je me réjouis qu’ «Edvige» se trouve toujours à bord – enfin: le texte, naturellement…

  25. Marie-Françoise Rochat 4 octobre 2013 at 10:24 #

    Merci de votre liberté! et vogue la meduse pour une nouvelle décennie.

  26. Kimio Fukami 5 octobre 2013 at 10:12 #

    Y’a plus d’infos dans les journaux, mais La Méduse, je dis bravo
    Qu’on se le dise au fond des ports, dise à tous les porcs
    Son capitaine tient le paquebot et le fait braver tous les flots
    C’est un ami franco de port, un copain d’abord….

    Bravo Christian, amitiés, Kimio

  27. Alexandra Narodetzki 6 octobre 2013 at 13:24 #

    Bravo!

  28. Ginette Baussan 8 octobre 2013 at 22:08 #

    Félicitations pour ce 10e anniversaire!!! J’espère que La Méduse aura longue vie. Ce compte rendu est très intéressant et j’aime le rythme de l’écriture

  29. Pierre Adler 30 novembre 2013 at 10:30 #

    Un grand bravo à la réussite et au beau travail que marque cette première décennie de publication de La Méduse!

    Que La Méduse continue sa navigation prudente sur les flots agités et troubles de notre dangereux nouveau siècle.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.