Je tweete – Poème d’Emilie Salamin-Amar


J’suis qu’un pékin
Pas trop crétin
Mais je tweete

J’ai pas d’avis
J’y connais rien
Mais je tweete

Avec 144 caractères
Sortis de mon abécédaire
Mais je tweete

J’sais pas où est le Mali
Idem pour Kaboul, la Somalie
Mais je tweete

J’ignore qui s’bat en Syrie
Qui bombarde au Yémen
Mais je tweete

Je tweete le jour, la nuit
Qu’avec 144 caractères
Mais je tweete

La politique c’est abstrait
La laïcité c’est compliqué
Mais je tweete

J’sais pas grand-chose
Ni à quoi ça sert
Mais je tweete

A quoi ça rime?
Sans doute à rien
Mais je tweete

Je donne mon avis
Sur tout, sur rien
Mais je tweete

Sur Pékin ou Berlin
Jérusalem ou Istanbul
Mais je tweete

La Birmanie ou Paris
Je sais, j’y connais rien
Mais je tweete, je tweete, ben oui… je tweete… je tweete.

Emilie Salamin-Amar

Tags: ,

3 Responses to “Je tweete – Poème d’Emilie Salamin-Amar”

  1. christiane betschen-piguet 6 janvier 2018 at 14:36 #

    J’aime les poèmes d’Emilie Salamin-Ajar. Légers, pleins d’humour, mais aussi riches de sens si l’on ne s’arrête pas au premier degré !
    Christiane Betschen

  2. marguerite 6 janvier 2018 at 14:37 #

    Dans le jargon populaire on dirait ,elle taille une bavette Très joli texte mais prouvant l’absence de la connaissance générale car savoir tweeter n’est pas signe d’intelligence

  3. Laurette Heim 7 janvier 2018 at 21:31 #

    Joli poème auquel j’ajoute c’commentaire :
    Twitter, hormis l’zinc, c’est comme l’Café du Commerce : propos parfois vides de sens, parfois malheureux, parfois hautement philosophiques…

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.