Hommage à mon père!


PAR YASMINE MOTARJEMI

Chez Nestlé, il était tabou de dire que les ressources et/ou l’expertise faisaient défaut. Quiconque osait le dire tombait en disgrâce. En tant que responsable de la sécurité des aliments de l’entreprise, je devais le faire, si nécessaire. Cependant, cela n’a pas été bien accueilli et j’ai dû subir les pires représailles. 

On raconte qu’un jour, le Roi d’Iran, Mohammad Reza Shah Pahlavi, a visité un hôpital militaire où mon père travaillait (photo DR) en tant que colonel chirurgien et directeur de l’établissement. Le Roi a demandé à mon père ce dont il avait besoin pour l’hôpital. Mon père a répondu : “Nous avons besoin de plus d’infirmières qualifiées.” Le Roi a donné l’ordre aux généraux de faire le nécessaire pour donner suite à cette demande.

Après le départ du Roi, les généraux ont sauté sur mon père et l’ont réprimandé pour avoir soulevé cette question. Mon père aurait répondu: “Si vous le souhaitez, vous pouvez me dégrader et me retirer mon statut militaire (mes galons); mais je reste avant tout un médecin, et cela, vous ne pouvez pas me le retirer!”

Après avoir perdu mon emploi chez Nestlé, je me suis souvenue de ces mots de mon père. Je me suis dit : “Nestlé m’a retiré mon travail, mais ils ne peuvent pas me retirer ma profession et le fait que je suis toujours une professionnelle de la sécurité des aliments et de la Santé publique. C’est alors que j’ai décidé de donner l’alerte sur les défaillances dans la gestion de la sécurité des aliments, pour le bien de la santé publique.

Tags: , , , ,

3 Responses to “Hommage à mon père!”

  1. Michèle Herzog 21 janvier 2021 at 21:36 #

    Mille félicitations à Mme Motarjemi pour son combat si courageux contre Nestlé et pour sa ténacité.

  2. Yasmine Motarjemi 23 janvier 2021 at 14:20 #

    Réponse à Madame Herzog. De tels commentaires, venant d’une personne dévouée à la cause sociale m’honorent.

  3. Yasmine Motarjemi 24 janvier 2021 at 14:59 #

    À de nombreuses reprises au cours de mon processus décisionnel, les événements passés en Iran m’ont traversé l’esprit. Des poètes, Ferdowsi et Saadi aux paroles de mon père, en passant par le sens du professionnalisme qui m’a été inculqué par ma famille, m’ont aidé à trouver ma voie dans la vie. Ce fut un voyage solitaire et douloureux. Comme l’a dit Juliette Greco à propos de la “solitude” (1972) : “Je brûlais de l’intérieur mais j’étais entourée de glace”.

    C’est ce que j’ai ressenti au tribunal lorsque, le 16 décembre 2016, j’ai dû affronter la direction de #Nestle . Ils ont fait les pires des déclarations (https://www.global-geneva.com/nestle-whistleblower-letter-to-company-ceo-ulf-mark-schneider/), et pourtant le monde entier, de ma communauté professionnelle aux ONG, les politiciens, les médias se sont tus. Ils n’ont rien dit et n’ont rien fait au sujet des actions des dirigeants de Nestlé que je ne peux que qualifier de criminelles. “Je brûlais de l’intérieur alors que j’étais entourée par l’indifférence d’une société glaciale !”

    Cette solitude a été rapportée dans une pièce de théâtre intitulée Electra, car l’histoire est comparée à une tragédie grecque. Elle peut être vue avec une vidéo en ligne sur le site du théâtre #Neumarkt à Zurich en Suisse. Elle est en allemand, mais elle est sous-titrée en anglais. Les sous-titres commencent après une introduction d’une minute.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.