SEC, social, environnemental, climat… j’ai la tête qui éclate!


PAR MARTIN DE WAZIERS

Stone, le monde est stone, je cherche le soleil au milieu de la nuit, j’sais pas si c’est la terre qui tourne à l’envers, ou bien si c’est moi qui me fait du cinéma ! Merci, Michel Berger d’avoir composé l’air, Luc Plamondon le texte qui me trottent dans la tête depuis mes 21 ans. On est 45 ans plus tard et on est vraiment tombé ‘sur la tête’! Les paris sont ouverts: combien de jets privés convergeront le 6/11/22 à Charm-El-Cheikh pour la COP27, grand raout du climat ?

SEC, n’est-ce pas la suite des acronymes ridicules qui ont marqué 45 ans de marketing des grandes boîtes pour faire croire à leurs engagements pour une terre meilleure? Gaïa se marre car il ne faudrait que 100 ans pour enterrer les déviances environnementales des humains. RSE, responsabilité sociale d’entreprise, ESS, économie sociale et solidaire, ESG pour economic, social, governance: on parle de greeenwashing, du blabla, c’est le cas…

Attention, faisons diversion, c’est la guerre, merci, Mr Macron, d’avoir mentionné, haut et fort, que la pandémie apparente était cause de combat sans merci, et d’avoir enterré les jeunes dans une vie sans sorties, au profit de quelques corps préservés envers et contre tout! C’est la guerre, Mr Poutine, car nous voulons, surtout, nos intérêts économiques, ce à tout prix: crise de l’énergie, rupture de stocks alimentaires, déchets à ne plus savoir qu’en faire!

Stone, le monde est stone… J’ai plus envie de me battre, j’ai plus envie de courir comme tous ces automates qui bâtissent des empires que le vent peut détruire comme des châteaux de cartes! Nous sommes en ‘permacrise’, un nouveau terme, né des 15 dernières années, depuis que les errances financières nous ont créé les dérives des subprimes et ont précipité les excès de liquidité des banques mondiales qui n’ont servi que… toujours les mêmes !

SEC face à cette déferlante, le monde est sec de solutions car personne n’est vraiment prêt à en assumer les responsabilités, jeunes comme vieux: ce ne sont ni les vociférations d’une Greta Thurnberg, ni les soixante-huitards attardés qui résolvent le problème. N’est-on pas sec comme un coup de trique, une expression d’avant-guerre pour rappeler la dureté d’un coup de bâton qui aurait fait du bien à plus d’un, quand on ressent les dérives récentes.

Réveillez-vous, les jeunes ! Vous nous dites que vous êtes prêts à vous battre pour un monde meilleur mais n’est-ce pas vous-mêmes qui laissez traîner vos déchets partout? Réveillez-vous, les vieux, car n’est-ce pas vous qui continuez de prendre votre voiture, pour un oui, pour un non, et vous faire subventionner par les Etats qui veulent préserver votre pouvoir d’achat. Dans les années 70’s, on a baissé les thermostats: qu’en est-il en 2022 ?

Stone, le monde est stone… Laissez-moi me débattre, venez pas me secourir, venez plutôt m’abattre pour m’empêcher de souffrir! Et bien non, il n’en est pas question! La résilience avant tout car il suffirait de presque rien. Je veux saluer, à nouveau, la philosophie du colibri de notre cher Pierre Rabhi et redire que les grands discours ne valent rien si chacun n’y met pas un peu du sien, à titre personnel et dans un engagement local et très long-terme!

On parle décroissance mais comment arrêter un TGV en pleine puissance alors que l’on a tout fait pour éliminer les petits trains locaux? On parle justice sociale alors que l’on a tout fait pour créer les tables des 10 plus grandes puissances mondiales, nationales ou locales? Commençons, d’abord, par arrêter les discours alarmistes sans solutions individuelles, ou les diffusions de mauvaises nouvelles, à la première injonction! Think positive + optimistic!

Le monde est passé par des crises graves de siècle en siècle; s’il y a un vrai besoin que chacun prenne conscience des enjeux de la planète, ce n’est qu’en les responsabilisant en direct sur un geste quotidien, que l’on arrivera à régler le monde global. Il s’agit bien de SEC mais social au sens de ‘je suis SOLIDAIRE’, environnemental mais ‘je me veux ENGAGE’ et climat mais ‘je suis CONSCIENT’. Les enjeux sont là; ne laissons pas la minorité décider!

©Martin de Waziers

Lausanne, manifestation contre la loi Covid. Photo ©2021 Le Médusé

Tags: , , , , , , ,

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.