Votations en Suisse, résultats contradictoires inquiétants


Non national à l’interdiction des armes. Non nidwaldien à un dépôt de déchets nucléaires. Oui bernois à la centrale nucléaire de Mühleberg. Ces résultats de votations helvétiques en ce dimanche 13 février 2011 ne laissent rien augurer de très bon en termes de stabilité confédérale.

Concernant le premier objet, les armes, il est inquiétant de remarquer que pour la énième fois consécutive, la barrière de rösti a conditionné, en la divisant, l’opinion des Suisses. Il existe vraiment un problème au niveau de la compréhension des enjeux, selon que l’on se trouve d’un côté ou de l’autre de la Sarine. A terme, cette situation est  dangereuse car elle alimente un malaise pouvant dégénérer en une situation à la belge. Sans attendre que le climat économique se dégrade, les sociologues seraient bien inspirés de se pencher sur le phénomène.

Pour ce qui touche au deuxième et au troisième objet, il faut les lier car de toute évidence l’un ne va pas sans l’autre. Or la contradiction dans les verdicts reflète un comportement  schizophrénique, un reproche qui a souvent été fait aux Suisses depuis le vote sur l’Espace économique européen, en 1992. En effet, comment peut-on vouloir construire une nouvelle centrale nucléaire et refuser en même temps l’aménagement d’un site destiné à accueillir les déchets ?

Nous voilà en tout cas proches de l’impasse car si d’autres endroits sont pressentis en Suisse, ils n’en sont pas moins rares. La Suisse n’est pas la Suède ni la Finlande, deux pays aux vastes étendues non habitées, qui plus est bordés par la mer. Les citoyens n’étant pas masos encore moins fous, il y a fort parier que les futures consultations du même type se heurteront au veto populaire. De fortes tensions sont donc à redouter, moins en raison de la diversité linguistique ou culturelle, cette fois, que de la différence de perception relative au développement économique. Une nouvelle guerre de religion pointe à l’horizon.

Tags: , ,

One Response to “Votations en Suisse, résultats contradictoires inquiétants”

  1. Artémis 17 février 2011 at 21:36 #

    Le oui aux dépôts des armes a été accepté par Bâle, Zürich et Genève-Lausanne. Je ne pense que l’on puisse parler de barrière rösti, mais plutôt d’un clivage entre les grands centres urbains, où les gens sont déjà fortement “globalisés” et les autres régions où le peuple est attaché à une identité helvétique qui aussi tout un sens profond et contribue à stabiliser les esprits.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.