Le Kiosque


Sacré Mouammar! Il nous aura tenu la jambe jusqu’à l’égoût.

Le quasi guide de cette interminable et sinistre opérette, qui portait beau ses toges de tire-pipe, les assumant avec autant de panache que de ridicule, vient d’être pulvérisé au paradis des dictateurs. Le pistolet en or, qu’il gardait pour son ultime coup fourré, ne lui aura pas laissé le temps de dégainer. “Bonne renommée vaut mieux que ceinture dorée”, sauf que la sienne ne lui servait à rien qu’à retenir un embonpoint de colonel sans commandement.

On s’interroge sur le pourquoi ou le comment de son trépas. Fallait-il faire main basse sur cette parodie d’humanité, le lyncher, puis l’abattre séance tenante dans le pick up (!) qui l’emmenait vers de verts paradis? Exit Mouammar la mine en sang. Le peuple a parlé. Démocratie directe. Pas de plaideurs pour défendre sa cause. On la connaît. Ni réplique, ni duplique. D’autres tyrans ont été jugés, mais leur procès n’aura jamais servi à rien.

The show must go on. Et les médias le savent.  Puissions-nous au moins ne jamais relâcher la réflexion.

La “norme” de ces messieurs est enfin établie. Entre 12,8 et 14,5 X 8,5 et 10,5 au garrot et à la loupe, longueur et largeur comprises! Ni plus surtout, ni moins encore. A eux d’adapter leur géométrie aux circonstances. Ouf, les esprits inquiets vont pouvoir dormir tranquilles, depuis que la Faculté de Paris a déterminé la longueur idoine de cet appendice indispensable à la reproduction humaine. Il paraît que nos chirurgiens ès rallongement ne savent plus où donner de la tête, que les prototypes véhiculés par le web, la cassette ou le cinéma du coin ont fait exploser la demande. Alors que le processus est dans la tête, tout simplement. Un paradoxe certes complexe, mais qu’il va falloir assimiler. Poser sa réglette, voilà la norme-attitude!

–  Carla a mis bas. Nicolas est papa. Qui l’eût cru que l’Elysée pût donner un jour à ses hôtes tant d’élan vital. Fini le temps de tante Yvonne aux fourneaux, de Claude à la déco, de Danielle ou de Bernadette chassant la maîtresse. On se reproduit sans complexe et à tout âge, entre un accord de guitare, une courbette ministérielle ou un briefing sur la crise de l’euro. A La Muette, y’a rien à dire. Vive le Roi, vive la République!

Tags: ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.