Jacques Secretan, d’un couloir de la mort à un autre


Entre deux vols entre l’Europe et l’Amérique, Jacques Secretan (photo la Méduse) recharge ses accus dans le quartier du Petit-Chêne à Lausanne. L’auteur de «Une mère innocente condamnée à mort aux Etats-Unis» revient d’un voyage à Phoenix où il espérait assister à la libération de Debra Milke, 49 ans dont 22 passés dans le couloir de la mort. En mars dernier, la cour d’appel supérieure de San Francisco a rendu un jugement favorable à cette Américaine d’origine germano-suisse accusée d’avoir commandité en 1990 le meurtre de son fils, âgé de quatre ans. Debra Milke devra attendre encore quelques mois avant de sortir de prison. Le journaliste repart dans quelques jours à Houston dans l’espoir de voir la justice revenir sur sa décision de condamner à mort Robert Garza, un Texan condamné en 2003 sur la base d’aveux manifestement extorqués. L’exécution de Garza est programmée pour le mois de septembre 2013.

Jacques Secretan dédicacera ses ouvrages chez Payot Lausanne samedi 21 avril 2013 de 15h30 à 17h00.

Tags: , ,

One Response to “Jacques Secretan, d’un couloir de la mort à un autre”

  1. Michèle Herzog 24 août 2013 at 13:32 #

    Félicitations M. Secretan pour votre combat afin d’aider cette femme victime de machinations très graves. Cela me réconforte de savoir que certains humains sont encore capables de combats importants et courageux contre la “justice”. Merci.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.