Un poème de Jānis Rokpelnis, aborigène de Riga (III)


La couche de culture

Un jour un descendant ouvrira les vantaux de la terre,
Et nous serons devenus une couche de culture.

Sous les pommiers et sous les palus,
Parmi les gratte-ciel en miettes,
Dans la couche de culture étendus
Nous causerons sans fleurettes.

Le descendant lointain alors n’en clora plus la bouche
Tellement a de culture cette couche.

Quelques empans nous ont été offerts
Dans lesquels tout sera défeuillé…
Il faut savoir devenir couche de terre –
Aussi bien qu’à la surface séjourner.

Poème tiré de «L’Aborigène de Riga», par Jānis Rokpelnis. Traduit du letton, choix et commentaires (lire ci-dessous) par Alain Schorderet. Encres de Catherine Bolle. Editions Grèges, 2013.

Ce texte du poète Jānis Rokpelnis a été publié en 1981, époque du réveil national letton, qui voit s’achever l’ère Brejnev. Poème peut-être prophétique de ce qui se passera plus tard à Tchernobyl et qui fut déterminant pour les peuples baltes dans leur volonté d’en finir avec le régime de type soviétique. Ce que nous savons très peu, en Occident, c’est que les mouvements indépendantistes des années 80 au-delà du rideau de fer avaient toujours une très forte composante écologiste; par exemple les lettons étaient outrés des projets décidés par Moscou de construire un métro à Riga ou d’agrandir les centrales électriques sur la Daugava. Le métro qui aurait été synonyme de russification supplémentaire fut finalement arrêté par la révolution chantante et c’est la raison pour laquelle Riga ne dispose pas de métro.

 

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.