Tag Archives: poètes
book-la-part-de-vestiges

Dans son dernier livre, Georges de Muralt se révèle un artiste inlassable et… inclassable de la poétique et de la prose

PAR CHRISTIAN CAMPICHE Un poète se laisse habiter par la mélancolie, la souffrance, la joie et l’amour. Quand s’ajoute le courage, son oeuvre prend une dimension épique. Georges de Muralt a hérité de ses ancêtres, une ancienne famille de Locarno, la noblesse des sentiments. C’est donc tout naturellement l’émotion d’un cœur pur qui transparaît dans

Lire l'article
murpierreaportay

Dans ma rue vit un vieil homme

Dans ma rue vit un vieil homme. Un vieil homme qui a perdu ce qu’il avait. Ce qu’il avait il ne s’en souvenait plus. Ne s’en souvenait plus et ne le trouvait pas. En trouvait d’autres, celle des autres, mais pas la sienne. La sienne qu’il avait laissée quelque part; pour la retrouver un jour.

Lire l'article
Olgiati

Lectures sur l’Alpe chez Juste Olivier et Caroline à Cergnement sur Gryon

Depuis 1869 la maison avait fermé ses yeux avec ceux des poètes disparus, mais le génie domestique, appelé « servant » par le poète ne l’entendait pas de cette oreille ; il fit entre-ouvrir les volets par son arrière arrière, petite fille…. elle qui avait habité là avec la bougie, la source et la douche solaire si l’astre

Lire l'article
fleurstulipesmyosotis

Au sein du jeu du monde

Des faisceaux de penséesTroubles et confusesTraversaient l’espritQue des doutes exacerbésPar l’image du mondeAvaient déjà assailli Dans le terreau fertileDe la crainte et de la peurLa raison basculeEt des idées absurdesPoussent commeDes plantes ensauvagées Des personnes touchéesDans leur site le plus secretPeinent à témoignerAprès tant de désordreDe perte de repèresEt l’impression pénibleD’avoir perdu pied Et pourtant

Lire l'article
liloufleurs rouges

Les vieux de la vieille

PAR EMILIE SALAMIN-AMAR Qui ose me dire que je suis vieille?J’ai traversé le temps, c’est tout!Tu ne peux pas en dire autantToi qui est jeune, mon pauvre enfant.N’oublie jamais que sans tes vieuxTon père, ta mère, tes grands-parentsTu n’aurais pas eu le bonheurDe naître, d’aimer et de rêverSi tu atteins un jour mon âgeTu penseras

Lire l'article
ciel

Regarde ces sillons blancs qui souillent le ciel!

Ô Reine de l’universQui permit à mes yeuxDe découvrir le cielLibéré de ses impuretés!Regarde ces sillons blancsQui le souillent.Le monstre vrombissant est de retour.Le percepteur a sonné à ma porte:– C’est pour financer l’avion!Je lui ai claqué la porte au nez.– Quand tu reviendras quêter Pour la beauté du monde Je te donnerai tout ce

Lire l'article
pixel-18.4

Mûriers

Que n’ai-je une bicoqueVêtue de marronniers et de mûriers sauvages.Je m’y replierais, sage,Abandonnant aux ours et mes bottes et ma toque. J’y attendrais les loups, le mousquet à la mainEt défendrais ma peau jusqu’à l’ultime plomb.On chercherait mes os mais tout à fait en vain.D’un autre univers je me serais fait colon. Me voici condamné

Lire l'article
andrea

L’océan de mon sang

L’océan de mon sang Avide de naufragés Fouette mes vaisseaux A contrecourant Et menace de transgresser Mes artères J’espère qu’il Ne rompra pas L’ultime refuge De ma ferveur Une belle promesse Accordée par la vie Y est lisible Mais comme tout ceci Est fragile ! Maria Zaki Illustration: Andrea Dora Wolfskämpf

Lire l'article
Photo-Arménie

À la fidèle solitude

Toi qui as douté T’es révolté Et voulu remonter Le cours du temps En quête de compagnie Rassure ton cœur  Là où disparaît Un compère L’esprit s’active Et les mains suivent De lettre en lettre De mot en mot Confiés aux pages Et à la fidèle solitude  Maria Zaki Image: Monastère en Arménie, photo Gérard

Lire l'article
UNADJUSTEDNONRAW_thumb_1a93

Jour et nuit

Photo SDR Cigale le jour Fourmi la nuit À chaque souffle Je déploie Des ailes ouvertes, tenaces, aux brisures Multiples Téméraire, je stridule Mon chant de crécelle Pour consoler Le monde d’être Impuissant Narcissique Arrogant Faites ce que je dis Hospitalier Pour son clan Injustement sévère Pour les autres Et je fais la fourmiLa nuit

Lire l'article

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.