Un homme et une femme…


Cinquante ans après la sortie du très beau film de Claude Lelouch, c´est une autre histoire qui se prépare sur la scène politique française.

PAR ALBERT EBASQUE

Ces deux-là ne partiront certainement pas en week-end ensemble à Deauville avec des «chabada-badas» car ils n’ont rien en commun. D’un côté Emmanuel Macron que personne ne connaissait il y a seulement trois ans. De l’autre, Marine Le Pen et son clan familial que l’on connaît trop bien depuis trop longtemps… Le premier tour de ces élections a fait exploser en vol les partis dits «classiques» et nous nous retrouvons donc avec ces deux finalistes auxquels personne n’aurait pensé en 2012.

Chacun représente évidemment deux conceptions de la société, notamment sur les questions capitales: chômage, protection sociale, immigration, sécurité, santé… et Europe. Et c’est sans doute sur ce dernier point que les électeurs feront la différence. Car même si MLP a tout récemment mis de l’eau dans son vin en ce qui concerne la sortie de l´Union Européenne et celle de l’euro, toutes les enquêtes d’opinion montrent que les Français ne sont absolument pas prêts à franchir ce pas décisif. On parle donc maintenant d’un possible référendum et de renégociation des accords avec Bruxelles, et la parole est devenue plus discrète et moins agressive envers l’UE. Ceci étant dit, le FN aura basé toute sa stratégie des vingt dernières années sur le combat contre l’Europe et il ne faut donc pas être dupe du tout récent changement de ton en la matière.

En face, le discours a le mérite d’être assez clair: il ne faut pas moins mais plus d’Europe, quitte à faire pression sur Bruxelles pour réformer cette grande machine que le Brexit vient inopportunément affaiblir. Par ailleurs, il est vrai que le jeune Macron semble brillant mais manque singulièrement d’expérience dans la gestion des affaires de l’Etat. Cela est-il un problème avec la Constitution de la Cinquième République? Je ne le pense pas. On a suffisamment reproché à certains présidents de ne pas prendre assez de recul avec les dossiers pour ne pas penser que, finalement, un homme intelligent bien entouré pourra et saura donner les impulsions nécessaires et proposer un projet de société relativement cohérent. Pour le reste, Emmanuel Macron a su attirer des sensibilités de presque tous les bords et nous avons donc autour de lui un groupe d’hommes et de femmes dont l’œcuménisme est un phénomène nouveau dans un pays comme la France.

La seule question qui vaille d’être posée est la suivante: avec quelle majorité le nouveau locataire de l´Elysée va-t-il gouverner? Si la représentante du FN est élue, il y a fort peu chance que les élections législatives lui donnent une majorité car le mode de scrutin ne favorise pas le parti dont elle est issue. Le pays sera donc ingouvernable pendant cinq ans. En revanche, la nouvelle recomposition de la vie politique française peut donner une majorité à un Emmanuel Macron qui saura certainement présenter dans les circonscriptions des personnalités dotées d’une certaine expérience. La dynamique électorale fera le reste. Je ne dis pas que les choses seront simples avec un Macron à la tête de l’Etat mais je pense qu’elles seront beaucoup moins compliquées en terme de «majorité présidentielle». Cela est impératif, sauf à se retrouver dans la situation de la Quatrième République où les gouvernements avaient une durée de vie dépassant rarement les six mois…

Bref, entre l’incertitude liée à l’Europe, à des tendances de repli sur soi, de xénophobie et à un programme économique assez délirant d’une part; et une autre incertitude moins anxiogène qui est celle de la nouveauté du personnage Macron dont le projet est encore assez flou d’autre part, n’hésitons pas une seconde. Car comme le disait très justement Raymond Aron «le choix en politique n’est pas entre le bien et le mal mais entre le préférable et le détestable». J’entends autour de moi beaucoup de gens dire qu’ils s’abstiendront face à ce choix difficile. Je leur réponds que s’abstenir est favoriser la représentante de l’extrême-droite dont les partisans, eux, ne s’abstiendront pas le 7 Mai prochain. Ouvrons les yeux, analysons les programmes, sachons distinguer l’enfumage absolu du discours cohérent, même imparfait. Cet effort mérite d’être mené car nous parlons de l’avenir de notre pays, de celui de nos enfants et de nos petits-enfants. En 2017, «un homme et une femme» ce n’est plus du cinéma mais c’est notre dure réalité politique. Surprenant, non?

Tags: ,

One Response to “Un homme et une femme…”

  1. Laurette Heim
    Laurette Heim 30 avril 2017 at 13:35 #

    Petites reflexions-questions dans l’air du temps.

    Dans la course à la présidence française 2017, Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé pour la droite, Manuel Valls, Arnaud Montebourg et François Hollande (autoéliminé) pour la gauche, ont été évincé lors des primaires.

    Puis, le 24 janvier 2017, la droite française, à travers le candidat François Fillon, a commencé son sabordage, naufrage qui s’est achevé le 23 avril 2017 au premier tour. Quant au parti socialiste, il s’est également effondré ce même jour, puisque le candidat Benoît Hamon n’a récolté que 6,36 % des voix du scrutin.

    Comment ces deux partis traditionnels ont ainsi pu être si aisément balayé des présidentielles françaises 2017? Peut-être quelques éléments de réponse dans ces vidéos.

    Entretien avec Riccardo Petrella, politologue et économiste :

    https://www.youtube.com/watch?v=QhNbs-4bl_M&feature=youtu.be

    Michel et Monique Pinçon-Charlot, sociologues, analysent le cas Emmanuel Macron :

    https://www.youtube.com/watch?v=ychwDoh5GIo

    Monique Pinçon-Charlot, sociologue, chez Frédéric Taddeï :

    https://www.youtube.com/watch?v=w_Mo3Sa3_z4

    Et maintenant, comment les citoyens français vont-ils réfléchir pour le 2ème tour dans cette situation pour le moins schizophrénique, puisque, après avoir éliminé toutes ces personnes, elles devraient maintenant écouter leurs consignes de vote…?

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.