« La répression par Madrid ne permet aucune construction, il n’y a pas de projet pour la Catalogne »


Vicent Partal, interviewé par Christian Campiche pour la chaîne youtube d’infoméduse, le 21 septembre 2019 à Lausanne.

Vicent Partal, vous êtes journaliste, fondateur et directeur du journal en ligne catalan VilaWeb, vous avez écrit plusieurs livres dont deux sur le processus indépendantiste en Catalogne. En novembre 2019, se tiendront en Espagne des élections générales, les quatrièmes en quatre ans. On connaîtra à ce moment-là le verdict dans le procès des dirigeants indépendantistes emprisonnés pour sédition. Comment voyez-vous l’Espagne à la fin de l’année?
Vicent Partal: L’Espagne affronte une grande crise. La question est de connaître la raison pour laquelle quatre élections ont été organisées en quatre ans. Pourquoi le Premier ministre, M. Sanchez ne crée-t-il pas une coalition avec la gauche de Podemos. La réponse est que la répression contre la Catalogne a rendu impossible un gouvernement stable en Espagne. La violence du nationalisme espagnol est extrême. Crucial est le point du référendum et du droit à l’autodétermination. Le peuple catalan aimerait  être fixé sur ce choix: voulons-nous l’indépendance ou non? La réaction autoritaire des autorités espagnoles contredit les droits démocratiques. Telle est la raison de l’instabilité politique en Espagne où il devient chaque jour plus difficile de former un gouvernement. Je pense que le prochain gouvernement sera un gouvernement de coalition à la fois socialiste et PP, les anciens franquistes, animé d’un esprit nationaliste.

Vous aimez bien citer le stratège chinois Sun Tzu: « il faut toujours laisser une porte de sortie à son adversaire »…
Le grand problème pour l’Espagne, c’est la question de l’indépendance en Catalogne. Mais quel est le projet de l’Espagne? Après le référendum du 1er octobre, la réaction de l’Espagne n’a pas été une réaction politique mais la répression. La répression ne permet aucune construction. Su Tzu disait que si tu ne donnes pas à ton ennemi l’occasion de s’exprimer, ton ennemi te combattra. J’ai été à Hong Kong où j’ai été surpris que le gouvernement, Pékin en fait, dise que le problème est qu’il n’y a pas de leaders à Hong Kong. De ce fait, il n’y a pas la possibilité d’une négociation. Donc même le gouvernement chinois aimerait négocier avec les jeunes qui luttent à Hong Kong. C’est la grande différence avec l’Espagne. Madrid ne veut négocier sur rien. L’absence de projet marque un grand vide démocratique. On ne peut pas aller contre les droits humains et la liberté que nous avons en Europe.

Le front indépendantiste est-il uni?
Dans une situation démocratique, l’unité est très difficile. Parce que les idées sont différentes. En Catalogne, les partisans de l’indépendance sont de droite, de gauche, de toutes les tendances de la société. Ce qui est important, c’est le consensus sur le vote. Nous voulons savoir si le peuple de la Catalogne peut devenir un Etat indépendant ou non. C’est un principe démocratique qu’il y ait un grand accord. La Catalogne veut voter. Savoir si le projet indépendantiste est majoritaire ou pas. Après cela on décidera si la nouvelle Catalogne est plus à droite ou à gauche. Je ne veux pas une Catalogne comme la Roumanie de Ceaucescu. Je pense que la diversité est une grande valeur. Il est très important que les gens pensent des choses différentes. D’où l’importance d’un vote sur l’indépendance. L’unité n’est pas une valeur démocratique. La diversité, oui. 

Propos recueillis par Christian Campiche


Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.